13 janv. 2017

Part 1 : Voyage en Oman pour Mimi Guesdon et Laure Millot

C’est à travers ce premier article que toute notre équipe vous invite à plonger dans la magie d’une partie inconnue et pourtant incroyable d’un bout de Moyen Orient. 


 L’équipe, Nicolas Nastorg, Hector Chavez, Mimi Guesdon, Laure Millot


Le sultan Qaboos


Welcome dans l’univers des milles et une nuit avec une sensation de « bouncer" dans le passé.

Situé à l’est du Yémen et au sud est des Emirats Arabes Unis se trouve le Sultanat d’Oman. 
Ce pays bordé par la mer d’Oman nous réserve chaque jours beaucoup de surprises. 
Mais pourquoi avoir choisi cette destination? 



Tout est parti d’un conseil de Vincent et Lucie, deux globes trotteurs aguerris (lespoupiz@blogspot) qui ont élu ce pays comme pays préféré durant leur périple. J’en profite d’ailleurs pour les remercier!

Nous avons atterri à la capitale Mascate où nous a accueilli Hamed. Il nous reçoit comme des rois, avec un plateau rempli de fruits et de dattes. Nous désirons lui offrir le repas du soir mais c’est chose impossible, il le refuse. Nous passons une agréable soirée durant laquelle Hamed nous fait essayer des costumes traditionnels Omanais Les garçons ont eu le privilège d’enfiler la disdascha, une robe chemise de couleur blanche et le Kumar, une toque en coton brodé que les hommes se mettent sur la tête.  



Après ces premiers jours d’acclimatation, nous partons à la découverte de ce territoire, équipés comme à notre habitude de nos sacs remplis de sangles, de cordes et d’aciers.

Notre premier stop se fait à Bimmah dans une cavité surprenante creusée dans des falaises calcaires. Nous en profitons pour installer la première waterline du trip en naturel.



Mimi ouvre le bal

Le gérant de cette piscine naturelle nous invite à dîner et bivouaquer sur le site à ses côtés. Un de ses amis est également de la partie. Tel un prophète il nous expose sa philosophie de vie et ce fut un plaisir d’écouter un point de vue aussi optimiste et empli d’espoir. Ils nous préparent un repas bien épicé, succulent qu’ils posent au centre d’un tapis. Nous leur faisons honneur jusqu’au dernier grain de riz. 


Repas convivial

Le lendemain  nous partons randonner dans Le Wadi Shab, (wadi= cours d’eau) un canyon situé à environ 1 heure au sud de la capitale. Nous ne trouverons pas de waterline à y poser, en revanche, nous nous offrons une superbe balade. Ce cours d’eau possède une faune et une flore incroyable et nous nous régalons a observer différentes espèces d’oiseaux, insectes, reptiles, poissons etc… 


Wadi Shab





à la recherche d'une water

Nous prenons ensuite la route en continuant vers le sud et nous commençons à longer la mer d’Oman et ses belles plages de sable fin. Ces plages sont prisées par nos amies tortues qui viennent y pondrent des milliers d’oeufs tout au long de l’année. 
Nous avons eu la chance de pouvoir admirer des bébés tortues à peine sortis de leurs oeufs se dirigeant vers la mer. 



Laure Slack au dessus de la Plage des tortues



Faleg slack



Cadeau de Noël

Le lendemain, Nico part à l’aube faire de la chasse sous marine et il nous ramène un sacré repas!


Bonne Pêche

Nous le dégusterons après l’installation d’une midline d’environ 55 mètres au dessus de la mer. 
Nous ne tardons pas à nous faire connaitre à Al Kahba et les villageois ont été tout simplement adorables avec nous. Ils nous ont offert des vivres et le gîte et le couvert pour notre dernière nuit là bas. Nous souhaitons d’ailleurs les remercier du fond du coeur! 

Définitivement, le peuple Omanais est d’une hospitalité hors du commun. Il ne se passe pas une seule journée sans que quelqu’un nous aborde et nous demande si on a besoin d’aide ou de quelque chose. Tout cela sans rien attendre en retour.   



Rencontre avec Bader



 Première midline au dessus de la mer d'Oman



Mimi en full expo

Un bel exemple à suivre…

On vous embrasse fort et vous souhaite une excellente fin d’année 2016 depuis l’île de Masirah (île situé à 15 km des côtes Omanaises) où nous faisons un petit stop avant de reprendre la route vers le sud.

A l’année prochaine!

Laure et Mimi

Aucun commentaire: