19 août 2016

Highline dans les Gorges du Verdon

English Below

Si vous souhaitez pratiquer la highline dans les Gorges du Verdon, sur la rive droite et depuis les belvédères de la Route des Crêtes, merci de bien vouloir vous signaler en envoyant un mail à la Mairie de La Palud sur Verdon en indiquant autant d’informations que possible (contact, date, nombre de lignes et lieux précis d’installation, etc.).
mairielapaludsurverdon@wanadoo.fr


Mimi Guesdon - 170m McFly - Sordidon.
Photo : Etienne Taffary

If you want to highline in Les Gorges du Verdon, please send an email to the city at 
mairielapaludsurverdon@wanadoo.fr with your project and how long you'll stay.
Thank you

Quentin Bischoff, Team Slack.fr

"La Milf, pas facile à prendre en main cette coquine."


Nom : Bischoff Quentin

Age : 26 ans

Ville : Vienne/ Lyon

Spécialité : Highline / Longline / Rodéo


Quand est-ce que tu as commencé le Slackline? 

J'ai réellement commencé à tâter de la sangle en 2013 lors d'un festival qui s'appelle "ça va bien s'passer" se déroulant à Vienne. Après ce festival j'ai regardé un peu ce que c'était sur internet et j'ai trouvé ce sport hyper esthétique. Il n'y avait pas encore de photographe qui s'était lancé à fond dedans. Je voulais devenir highliner et côtoyer ce milieu pour en sortir de belles images.


Ton premier souvenir de Slackline?

La première fois que j'ai vu une sangle c'était il y a 5 ans, je suis tombé par hasard dans la coloc d'un certain Paulo alias Paul Antoine des Pyrénalines à Toulouse. Ces yeux brillaient déjà quand il me montrait son nouveau matos. A la suite de ça je suis allé faire un tour dans un magasin de bricolage pour m'acheter une sangle de camion mais j'ai pas tout de suite accroché.

Ton mentor?

Au début inspiré par Théo et Nathan, que j'ai pu réellement rencontrer lors de la traversée des 601m. C'était tellement bluffant des les voir traverser cette sangle en un essai chacun et sans une goutte de transpiration. Les tchèques m'ont beaucoup motivé également: Danny Mensik, Petr Vorisek et Petr Peeto Kucera. Et plus récemment Samuel Volery et sa créativité sans limite!


Ou t'entraînes-tu? Y a-t-il un spot que tu aimes en particulier?

J'ai, dès les premières semaines, contacté et intégré l'asso Ekilibre Lyon. La cuvette de la Feyssine reste mon endroit préféré. Sinon, juste devant chez moi à Vienne, il y a un parking où peu de voiture se gare. Au début je tendais timide maintenant que je marche long je traverse de part en part le parking.
Ou juste à côté de chez moi, à 100m! J'ai trouvé une cuvette de 230m :-)


Ce que tu préfères dans le slackline?

Les rencontres avec tout un tas de gens sympathiques, l'échange. La découverte d'endroits perdus et gazeux. Les sentiments que procure la traversée d'une ligne, des fois agrémentée d'un peu de musique électronique. Et le petit kiff supplémentaire est d'attendre la fin d'un drop musical pour fermer les yeux.


Tes meilleurs performances?

180 mètres de poly au sol
70 mètres de club S en blind au sol
80 mètres de poly en highline
35 mètres de poly en blind en highline
120 mètres de highline en 2 catchs

L'événement que tu recommandes?

Sans hésiter, le festislack en juin. Un festival convivial et familial pas bien connus. Les montpelliérains savent mettre l'ambiance.

Qu'est ce qui t'attires dans le Slackline?

La confrontation avec ton mental. La recherche de limite et tout au bout le flow!


Ton astuce Slackline?

Pour marcher long, achète une sangle lourde et met toi à la rodéo. La blind m'aide beaucoup aussi.

Objectifs de la saison ou objectif tout court?

Passer 100 mètres de highline et faire encore plus de water (c'est ce que je préfère)


Une anecdote?

Un jour Nicolas Margaron m'appelle pour me proposer "l'ouverture de l'année". Me laissant doucement convaincre, je file avec tout mon matos de slack/ camping direction Lyon.
Il me récupère et direction la falaise des Ecouges. Début de l'hiver, là bas ça caille. Il me montre la ligne et c'est vrai qu'elle est majestueuse.
Plus tard, Anthony Newnewt nous rejoins avec son tout nouveau perfo. Mais l'accès est compliqué voir pour moi inenvisageable vu mon expérience. Les deux lascars se lancent à l'assaut des multiples vires casse gueule, devant moi et Thibaut Bourry qui venait de nous rejoindre.
Ils n'ont pas fait 100 mètres. Retour au point de départ, toute cette organisation pour rien.

Mais le printemps dernier, nous y sommes retourné pour faire un pendulaire et nous avons également enfin ouvert cette fameuse highline!


Une chose à essayer en slackline?

La Bichofferie: Expo, les mains devant les yeux. Validé au bout de 3 secondes.

Une chose à ne pas faire?

Faire confiance à ces potes quand il s'agit de traverser une waterline tout habillé.

Un mot à propos de Slack.fr?

Une marque qui reste familiale malgré son ancienneté et un photographe/graphiste qui démonte!


Un produit en particulier à conseiller?

La Milf, pas facile à prendre en main cette coquine.


Corentin Bruet, Team Slack.fr

"Il faut toujours avoir une slack en montagne, ça sert bien quand on coince le rappel "

Corentin Bruet - Albertville
Longline et Highline


Articles avec Corentin :

  1. Bis Repetita, et plus si affinité... (highline Chamonix)

Vidéos avec Corentin :

  1. Highline Chamonix - New MoonWalk (13/08/15)
  2. Wingsuit Vs Highline : Awesome Chamonix Brevent World Best Stunt Record Ever ! (10/09/14)
Highline Vs Wingsuit - Corentin fait la cible sur une highline de 50m

Quand est-ce que tu as commencé le Slackline? 

C'est en 2011 que j'ai découvert la Slack. Des potes en avait, et j'avais eu l'occasion de monter quelques fois dessus, mais sans vraiment trouver ça cool (probablement parce que j'arrivais même pas à tenir dessus). Et c'est en septembre de cette même année que je m'y suis vraiment mis. J'ai acheté un Kit primitif avec une petit mouflage Chill et une double poignée (une antiquité) Une fois que j'ai eu mon kit, je m'y suis mis tous les jours et plusieurs heures par jours, et je suis vite devenu accros !

Ton premier souvenir de Slackline?

Une jambe qui tremble tout ce qu'elle peut en essayant de me lever ?!

Ton mentor?
Ceux qui m'ont donné envie de m'y mettre vraiment et qui m'ont inspiré ça serait le Maestro Julien et les Skyliners ! Les vidéos de Dean Potter aussi ! A l'époque c'était les pionniers, les explorateurs de l'activité ! Je crois qu'on (en tout cas je) leur dois beaucoup !
Ensuite y a eu Manu, le vieux guide, infatigable acharné, qui m'a permis d'accéder à la plus belle dimension de la Slack : la Highline en montagne !

Ou t'entraînes-tu? Y a-t-il un spot que tu aimes en particulier?

Le parc du Sauvay, repère du slackeur albertvillois. Super spot pour tendre de tout : De l'initiation à 150m, en passant par des Jumps aux Rodéos ! A l'ombre ou au soleil, il y en à vraiment pour tous les goûts et jamais personne pour venir te dire que tu déranges !
Quand à la highline, je dirais que les massifs qui s'étalent entre l'Isère et les deux Savoies sont des terrains de jeux inépuisables tous plus beaux et inspirant les uns que les autres !

Chamonix

Ce que tu préfères dans le slackline?

La polyvalence ! Tu peux en faire presque partout, et dans des endroits complètements opposés. Et puis la Slack c'est pleins de disciplines différentes, et chacune t'apporte des sensations différentes, donc impossible de tourner en rond. J'aime aussi beaucoup l'idée qu'il y a toujours un nouveau défi à relever ! Tu as passé une distance, il ne te reste plus qu'a en essayé une plus longue!Je trouve aussi ça génial de pouvoir jumeler cette activité avec d'autres ! Grimper, marcher, skier pour aller accrocher sa ligne c'est fabuleux ! Ça te fait une journée complète et puis quand tu as marché 5h tu l'apprécies d'autant plus ta ligne !
Et puis y a aussi qu'une journée de slack c'est toujours de bons moments passés avec des personnes vraiment chouettes !
Bref, je crois que j'aime tout dans la slack !

Tes meilleurs performances?

150 m au sol
60 m dans le Verdon …. Encore tellement à faire !



L'événement que tu recommandes?
Les NG pour l'ambiance mythique, la possibilité de faire pleins d’activités et pour le show de jumpline toujours plus fou !


Ton astuce Slackline?

Je cite « Détendez vous, ça va bien ce passer »

Objectifs de la saison ou objectif tout court?

Je cite (encore) : « Fun first, style second » et perf third !
Sinon l'idée c'est toujours d’essayer de marcher plus long en prenant le plus de plaisir possible ! Et continuer à répéter et ouvrir de belles lignes montagnes !

Une anecdote?

Il faut toujours avoir une slack en montagne, ça sert bien quand on coince le rappel !

Une chose à essayer en slackline?

Un leashfall sur une Frankenline !

Une chose à ne pas faire?

Frankenline backup Frankenline !

La Chambotte, Aix les Bains

Un mot à propos de Slack.fr?

Un esprit de déconne, une équipe qui se prend pas trop au sérieux, qui blague sans arrêt. Toujours à fond pour de nouveaux projets, un peu plus fou à chaque fois. Mais aussi une grande expérience dans le milieu, ce qui leur permet de faire du super matos et d'être d'excellent conseils !

Un produit en particulier à conseiller?

J'hésite entre de la MoonWalk et … de la Bill doublée!