1 janv. 2012

Sur l'utilisation des Bananas ou autres weblocks

Le développement des bloqueurs de sangles à 2 axes communément appelé “Bananas” dans les installations de slackline et de highline est sans aucun doute l’évolution principale des dernières années en terme de sécurité et de fiabilité.

Les bananas permettent en effet un utilisation de la résistance de la force proche de la résistance maximale de celle-ci. On parle de 90-95% de la résistance de la sangle. A titre de comparaison, un noeud de huit sur une corde d’escalade aura une résistance approchant les 60% de la résistance de la corde.

Comme n’importe quel outil, bien utilisé il est efficace, mal utilisé il peut devenir un problème. Nous proposons de montrer quelques points clés à respecter et vérifier lors de la mise en place de la sangle dans un banana :
  • L’utilisation à simple – sangles polyester ou nylon
  • L’utilisation à double – tous types de sangles dont dyneema
  • L’attache du banana

L’utilisation à simple

L’utilisation à simple est un montage qui permet de bloquer la sangle dans le banana de manière asymétrique.
En effet, la ligne est bloquée dans un sens mais peut circuler dans l’autre sens.
La possibilité de pré-tendre la ligne en avalant le mou de celle-ci est un avantage car il est possible d’installer toute la highline sans se soucier de la tension avant d’avoir à tendre, ce qui n’est pas le cas avec des linelocks.
Il est toutefois important de bien vérifier que le montage n’est pas inversé, auquel cas le banana ne retient pas la sangle.
Le banana utilise l’adhérence du brin tendu (“LINE” sur la photo) sur le brin mou (“END” sur la photo). Si le brun mou vient à dérailler du banana, la sangle glissera sous tension et sera endommagé, voire cassera. C’est pourquoi nous conseillons de repasser le brin mou de la sangle derrière l’axe central comme précisé dans les étapes 4 et 5 du montage.
Le sens du banana n’est pas un gros problème en soi. Il est possible de monter le banana sur l’ancrage de telle sorte qu’elle sorte dessus ou dessous. Attention le montage de la sangle sur le banana reste cependant le même.
L’usage dans la communauté des highliners est de placer le banana pour que la ligne sorte au dessus : “Line Over” sur l’image. En effet, lorsque le highliner va monter sur la ligne et y appliquer son poids, la friction du brin tendu (au dessus) sur le brin mou (en dessous) va augmenter. Placer “Line Under”, cette friction diminue. Il arrive parfois sur de courtes distances fortement tendues que la sangle glisse du banana dans cette configuration, notamment lors de leashfalls ou de figures dynamiques proches de l’ancrage.

Lors de l’installation d’une highline constitué de 2 sangles (l’une étant la sangle de sécurité), il est conseillé de placer le banana qui sera au dessus de l’autre dans la position “Line under” afin que les deux lignes soient le moins possible écartées aux extrémités de la highline. Il est aussi conseillé de protéger les bananas l’un de l’autre s’ils sont amenés à se toucher pour éviter que les sangles ne subissent des frottements ou coupures.

Attention, une sangle comportant du dyneema glissera montée ainsi dans un banana. Il faut utiliser le
montage à double pour les sangles en dyneema – Slack.fr Moonwalk, Landcruising Aeon -

L’utilisation à double

Le montage à double s’effectue de la même manière que le montage à simple, en faisant cette fois 2 tours de sangle dans le banana. Le montage est alors bloquant, il n’est plus possible de ravaler du mou dans la sangle. La résistance de la sangle est sensiblement égale au montage à simple. L’avantage principal est que ce montage ne glisse pas quelque soit le type de sangle utilisé.
Il est impératif de faire ce montage lorsque la sangle utilisée comporte du dyneema, matière plus glissante que le classique polyester.
De même que pour un montage à simple, il convient de vérifier que le brin mou sort correctement sous le brin en tension dans le banana.

L’attache du banana

Une fois le montage de votre choix réalisé, votre banana donnera le meilleur de la sangle en terme de résistance. Afin de connecter les bananas aux élingues de votre égalisation, où aux poulies, nous conseillons l’utilisation de maillon rapide ou de manilles par opposition aux mousquetons. En effet, un mousqueton n’est pas conçu pour supporter des charges statiques sur de longues durées, contrairement à un maillon rapide ou une manille.
Il faut néanmoins bien vérifier le serrage du maillon ou de la manille, car non sérré il sera bien plus fragile qu’un mousqueton, et cédera rapidement s’il est desserré.

Conclusion :

Les bananas sont des investissements essentiels dans la pratique du highline. Ils sont le lien optimal pour bénéficier de toutes les qualités de la sangle.

Encore une fois, n’oubliez pas de nouer le brin mou de la sangle derrière le banana pour faire un backup. En cas de glissement de la sangle, ce backup retiendra la sangle à travers le banana.

Article(s) lié(s) : Noeuds, Linelocks, Bananas



Aucun commentaire: