28 nov. 2015

Part 1 : Singeries Moabiennes et 500m de highline - Théo Sanson


Qui n’as jamais vu ce caillou rouge extraordinaire en vidéo, ces incroyables tours de sables qui s’effritent aux vents, et se diluent dans les pluies torrentielles qui éclatent sans crier gare ?
Si ce n’est pas le cas… attention vous risquez d’avoir une envie irrépressible d’y poser les mains, d’en sauter, de vous balader à travers ces paysages grandioses ou de marcher dans les airs…
Après 5 ans de frustration positive à repousser pour telle ou telle raisons, nous arrivons finalement aux US, pas de Yosemite pour cette fois. C’est parti pour un mois à MOAB !!!!!!!!!!!






Partis au départ avec Thibault aka Pikachu et Mathieu Perthus en autonomie totale mais léger nous comptons comme souvent sur l’hospitalité, la bonne volonté et le matos des locaux. Cette fois-ci encore nous ne sommes pas déçus, hébergement top qualité dans le Monkey Den et petit tour du coin avec Andy Lewis…


Première journée :

Waterline au-dessus d’une eau dégueulasse et qui sent le purin
Longline (215m) rempli de la même odeur mais ce n’est que pour mieux apprécier ce qui suit…






Cette magnifique highline d’une quarantaine de mètres sur une Arche – attention !!! la plupart sont interdites et c’est considéré comme un crime par la loi ne serait-ce que de les toucher- nous éblouie mais le vrai joyaux est autour de nous… les paysages environnants sont à couper le souffle.












D’habitude, je ne peux m’empêcher de voir des highlines partout…cette fois-ci, je ne peux que contempler cette exceptionnelle nature. Thibault s’imagine déjà sauter de toutes les falaises en écoutant le flot d’anecdotes d’Andy. Mathieu resté silencieux se demande comment il va suivre un tel rythme et un tel engagement.
Effectivement le “welcome to Moab” avec l’approche dans une fissure en opposition en free solo avec les sacs et les départs à 6m de hauts en longline annoncent la couleur à venir… espérons qu’elle ne soit pas aussi rouge que la roche.

Le lendemain

Journée plus light car les « Frenchies » contrairement aux locaux ne sautent pas dans le vent… là aussi l’approche c’est grande ambiance, heureusement ce coup-ci dans les parties les plus « dalleuses » et sableuse il y a des cordes et celles-ci, fait apparemment rare, sont en bon état.






On enchaine ensuite sur une chevauché d’environ 150cv à travers le désert pour trouver un petit spot de highline sympathique, nous ne pourrons pas monter la 80m car le set-up est trop court, ce sera donc 40. En 45min, la ligne est montée et tout le monde a pu s’amuser…il est l’heure d’aller faire une ouverture en naturelle.

Nous nous dirigeons vers le Moonflower Canyon, la ligne la plus évidente faisant 100m, nous profitons de la vue et imaginons les différentes possibilités pour les jours suivants.





Le surlendemain

Nous partons pour de la waterline « saut l’eau » qui se transformera clairement en freez solo et qui de toute façon s’avère très haute et pas suffisamment profonde pour tomber.

Le jeu du jour : partir de la ligne la plus courte possible (27m) et monter la distance graduellement jusqu’à traverser le Colorado (120m) avant que la police ne nous déloge.
Andy étant toujours en probation (longue histoire) ne peut pas traverser le pont, il passera donc son temps sur la ligne au-dessus de l’eau, pour ne pas franchir la limite interdite.
Finalement la police n’est pas venue et nous aurons franchi ce pont éphémère avec grand plaisir.

Le sursurlendemain

Après une nuit rafraîchissante dans le treenet, nous sommes en route pour installer la ligne de Moonflower...





Théo Sanson



Thibault Cheval

Mathieu Pertus



Avant le GGBY, de nouveaux invités vont nous rejoindre, plus de news dans quelques jours…


Slacklife… 

Récit : Théo Sanson
Photos : Mathieu Pertus et Thibault Cheval

27 nov. 2015

Théo Sanson sur sa slackline de 500m à 120m du sol

Théo Sanson sur sa slackline à 500m du sol

 

ACROSS THE SKY - a world record slackline in the utah desert from Camp 4 Collective on Vimeo.
On November 15, 2015 Théo Sanson walked nearly 500 meters on a slackline rigged from The Rectory to Castleton Tower in Castle Valley, Utah - likely a new world record. Rigging the line is perhaps as significant a feat as walking it. The team included:

Andy Lewis
Brent Cain
Aleta Edinger
Sylvan Slacks
Scott Rogers
Brian Mosbaugh
Homer Manson
Ryan Zorg
Thibault Arrappiccatu
Mathieu Pertus
Crack Mouse
Sara Zorg
Guillaume Rolland
Antony Newton
Mimi Guesdon

Filmed and Edited by Tim Kemple, Renan Ozturk and Anson Fogel // Camp4 Collective (.com)
www.slackline.fr
www.theosanson.fr
www.nograd.fr
www.facebook.com/sanson.theo
www.camp4collective.com

Music by Ennio Morricone from The Good The Bad and The Ugly, 1966

Promotions Slackline

Retrouver toutes nos promotions de Noël 2016 directement sur cette page
Ou sur notre boutique




-------------------------------------
Kit Cruise Débutant 39 euros


-------------------------------------
Kit 241 - 2 Sangles 49 euros


-------------------------------------
Kit Click 15 / 25 = 1 sangle 20m/3cm offerte pour un kit acheté
-------------------------------------
-------------------------------------
ClubS 30m - Sangle doublée

-------------------------------------
Sangle tubulaire Crisis 35m

-------------------------------------

16 nov. 2015

Le ShenXianJu Highline Festival en Chine - Théo Sanson



Entre le highline Extrême en Suisse et le ShenXianJu Highline Festival en Chine… le choix était difficile.


La perspective de découvrir un pays inconnu étant plus forte, l’hésitation n’as pas été trop longue.
Je pensais éviter toute forme de compétition sur de grandes distances, et prendre un peu de recul par rapport à l'écriture de mon bouquin : "la slackline, s'initier et progresser".

Surprise…la veille du rendez au spot des highline, on apprend que les médias et la compétition seront au rendez-vous.







Le premier jour ça sera la vitesse, puis la blindline sur 56m.
Le lendemain, la distance sur 200m et des brouettes.
Heureusement personne ne prends cette compétition bien au sérieux et le fun est au rendez-vous…le brouillard aussi d'ailleurs.






Le paysage est incroyable nous sommes dans la vallée des immortels.
Etes-vous suffisamment zen pour voir Bouddha ? 



L’architecture de Shanghai est elle aussi propice à l’éveil mais pas de la pensée.









Les installations sont parfois un peu bizarres mais très safe et c’est un régal pour les yeux.
Quel plaisir de pouvoir observer finement la technique de surf de Julian ou de voir Jerry obligé de catcher à une main depuis 18 mois.






Les journées auront essentiellement été rythmées par les repas mémorables et les rires avec les amis de longues dates ainsi que les nouvelles rencontres.
J’imagine que cela n’étonnera personne mais au pays du riz…on rit.

Les plats s’enchainent, plus l’on mange, plus les serveurs en posent, la table tourne, progressivement on s’habitue aux baguettes, aux insectes et autres bizarreries.
Le moins que l'on puisse dire c'est que les Chinois savent recevoir et que la highline leur plait beaucoup, les flashes des selfies crépitent en permanence et il nous faut développer des méthodes dissuasives pour éloigner ces nouveaux paparazzi.






Il y aurait tant de choses à raconter, mais le temps passe, les souvenirs s'étiolent, et mes yeux veulent se fermer.

Avant de rentrer, je prévois d'écrire un article sur ce magnifique - mais néanmoins trop court - périple.
Et puis de retour en France reviennent les contraintes, le livre, les mails, les autres projets,…cet article passe à la trappe, mon téléphone vole en éclat les photos s'échappent…






L'idée revient de temps à autre mais, ce n'est jamais le bon moment. Et puis, lors de test highlines dans la tour Vacess de Petzl, mister Z me rappelle à l'ordre.
Tentant d'oublier ce carnage de leash fall, fort heureusement subis par un mannequin.
Johnny finira quand même la nuque brisée…paix à son âme.

Profitant de la transition aérienne, voici quelques mots sur ce voyage.
Ce coup-ci ce n'est pas 9 jours…mais 1 mois et demi de voyage…direction Moab Utah avec les copains de chez Slack de France et d'ailleurs.
Les nouvelles seront plus fréquentes…Inch Allah.


Lien de la vidéo ici


L’année prochaine, peut-être, nous arriverons "à pied par la chine"…en attendant on découvre les US…et coutumes au pays des hamburgers.

Et puis maintenant, grâce au Chinois même sans carte on ne sera jamais perdu.