11 déc. 2015

Part 2 : Singeries Moabiennes et 500m de highline - Thibault Cheval



Indian Creek - Thug Mansion 



Après 4 jours passés en haut de Castleton Tower pour le record de Théo (must watched), nous nous accordons la journée de lundi de repos au Monkey Den.




En fin de journée Mimi et moi décidons de partir bivouaquer à Indian Creek, célèbre site d’escalade, où nous devons retrouver Etienneet l’équipe de Nograd le lendemain pour passer quelques jours à grimper.
Après quelques cafouillages pour se retrouver, et un aller-retour à Moab, on finit par se retrouver tous au Superbowl Campground le mardi soir, bien décidé à tout donner dans les superbes fissures de grès le lendemain !





Et, il faut le dire, le dépucelage de la fissure se fait dans la douleur. Avec Mimi nous nous échauffons dans une fissure courte cotée 5.10- pendant que les copains s’échauffent pépère dans Scarface, LA ligne du secteur !

S’ensuit une superbe envolée dans un 5.10+ où on a désormais plus le choix, si on veut avancer, faut verrouiller les doigts, mains, poings, pieds dans cette fichues fissures qui nous écrase, nous tord les articulations. Lors de ce premier jour et de ces premiers verrous je m’écrase tellement les doigts que ma main me fait toujours mal au moment où j’écris ces lignes, soit près de deux semaines après. Il va falloir faire avec car le potentiel de ce site est sans limite et je ne peux pas m’arrêter après seulement une journée !


Lien de la vidéo ici

Le soir nous nous retrouvons tous autour d’un feu géant, nous entrainant à tirer à la carabine à plomb d’Enzo et aux lance-pierres d’Etienne, François et Fab. Car oui, Thanksgiving approche et ils veulent chasser la dinde !





Le lendemain rebelote, nous filons en direction du secteur Optimator (4x4 obligatoire pour y accéder, mais on ne nous l’avait pas dit, alors notre citadine a fait l’affaire.. !) où Enzo prévoit de grimper la voie du même nom, un magnifique splitter de plus de 40m coté 5.13 (7c+ / 8a). De notre côté nous nous échaufferons dans une fissure à mains cotée 5.10 mais plus teigneuse qu’il n’y parait !
La journée se passe donc tranquillement, passant d’un secteur à l’autre, découvrant ce nouveau style d’escalade et essayant de se faire de moins en moins mal dans les verrous.



Le troisième jour je laisse l’équipe des Nograders pour partir avec trois français rencontrés sur le spot grimper la North Six ShooterTower (plus connue comme étant la fameuse tour de la publicité Marlboro) pour grimper la face Sud et sauter depuis le sommet.

Ma main me faisant trop mal je ne peux grimper, idem pour un des trois autres frenchies, comme par hasard celui qui doit sauter avec moi. Les grimpeurs poseront donc des cordes statiques pour les BASEux ! Une fois en haut on prend 5min pour admirer la superbe vue sur Canyonlands, puis c’est le moment de se préparer car le vent se lève ! Les copains grimpeurs sont déjà descendus en rappel, plus le choix, il faut sauter. On trouve un bon exit, on jette un caillou, ça tape à 4...

Le topo annonçait 80m de haut pour la voie, mais avec des zig-zags. Vu d’en haut, on penche plus pour 65m, 70 à tout casser. On se rassure comme on peut (lui comme moi ne sommes pas habitués des sauts bas) : « y’a du talus, on va être dans la strat’ ! ».

On attend quelques minutes, on compte la durée des accalmies entre deux rafales, puis c’est parti : Luc s’élance en premier, et je le suis dans la minute qui suit. Effectivement y’a du vent, sous voile c’est pas la joie mais ça fait, et on pose à 500m de la voiture quand les autres mettront une bonne heure à redescendre !

Saut au réveil : lien de la vidéo ici

Retour le soir même à Moab pour attaquer les préparatifs pour le montage du Space Net : Thug Mansion de son petit nom.
Finalement la journée du lendemain, samedi, sera consacrée à la highline, l’installation étant reportée au lendemain. Nous nous retrouvons donc tous au Fruit Bowl Théo Guillaume Rolland, Antony Newton, Mimi Guesdon, Mathieu Pertus et moi pour highliner dans ce superbe cadre.
Anto s’envoi la 160m aller-retour, Mimi et moi mettons quelques essais sur la 100, pendant que Théo passe son après-midi à danser au bord de la falaise !
Le soir Théo et moi partons à vélo manger un hamburger à la brasserie de Moab, fin novembre la nuit dans le désert, ça caille !!! On devra tricher pour que Théo qui a oublié sa carte d’identité puisse boire une excellente bière, brassée sur place, au fond du bar !




Le lendemain c’est le grand jour : une centaine de personnes sont présentes pour participer à l’installation des deux filets !

  • Première étape : désinstaller les highlines en place
  • Deuxième étape : préparer le filet au sol, « enkiter » les sangles, briefer tout le monde et répartir les équipes
  • Troisième étape : balancer tout ça dans le vide !
Le résultat est bluffant ! Incroyable ! Voir cette énorme installation prendre sa place dans le vide est vraiment « amazing » !
Après d’ultime réglages Andy s’élance en premier sur un des brins, traverse les 60m jusqu’au premier petit filet, le traverse, puis se rend sur la « floating line », celle qui relie les deux filets et qui n’a aucun ancrage fixe ! Magnifique ligne, une des plus belles qu’il m’ait été donné de marcher, mais ça, ce sera pour plus tard... !


Thibault Cheval



Photos : Chris Hoyte, Elliott Natz, Faith Dickey, Forrest Kaye, Thibault Cheval

Aucun commentaire: