16 nov. 2015

Le ShenXianJu Highline Festival en Chine - Théo Sanson



Entre le highline Extrême en Suisse et le ShenXianJu Highline Festival en Chine… le choix était difficile.


La perspective de découvrir un pays inconnu étant plus forte, l’hésitation n’as pas été trop longue.
Je pensais éviter toute forme de compétition sur de grandes distances, et prendre un peu de recul par rapport à l'écriture de mon bouquin : "la slackline, s'initier et progresser".

Surprise…la veille du rendez au spot des highline, on apprend que les médias et la compétition seront au rendez-vous.







Le premier jour ça sera la vitesse, puis la blindline sur 56m.
Le lendemain, la distance sur 200m et des brouettes.
Heureusement personne ne prends cette compétition bien au sérieux et le fun est au rendez-vous…le brouillard aussi d'ailleurs.






Le paysage est incroyable nous sommes dans la vallée des immortels.
Etes-vous suffisamment zen pour voir Bouddha ? 



L’architecture de Shanghai est elle aussi propice à l’éveil mais pas de la pensée.









Les installations sont parfois un peu bizarres mais très safe et c’est un régal pour les yeux.
Quel plaisir de pouvoir observer finement la technique de surf de Julian ou de voir Jerry obligé de catcher à une main depuis 18 mois.






Les journées auront essentiellement été rythmées par les repas mémorables et les rires avec les amis de longues dates ainsi que les nouvelles rencontres.
J’imagine que cela n’étonnera personne mais au pays du riz…on rit.

Les plats s’enchainent, plus l’on mange, plus les serveurs en posent, la table tourne, progressivement on s’habitue aux baguettes, aux insectes et autres bizarreries.
Le moins que l'on puisse dire c'est que les Chinois savent recevoir et que la highline leur plait beaucoup, les flashes des selfies crépitent en permanence et il nous faut développer des méthodes dissuasives pour éloigner ces nouveaux paparazzi.






Il y aurait tant de choses à raconter, mais le temps passe, les souvenirs s'étiolent, et mes yeux veulent se fermer.

Avant de rentrer, je prévois d'écrire un article sur ce magnifique - mais néanmoins trop court - périple.
Et puis de retour en France reviennent les contraintes, le livre, les mails, les autres projets,…cet article passe à la trappe, mon téléphone vole en éclat les photos s'échappent…






L'idée revient de temps à autre mais, ce n'est jamais le bon moment. Et puis, lors de test highlines dans la tour Vacess de Petzl, mister Z me rappelle à l'ordre.
Tentant d'oublier ce carnage de leash fall, fort heureusement subis par un mannequin.
Johnny finira quand même la nuque brisée…paix à son âme.

Profitant de la transition aérienne, voici quelques mots sur ce voyage.
Ce coup-ci ce n'est pas 9 jours…mais 1 mois et demi de voyage…direction Moab Utah avec les copains de chez Slack de France et d'ailleurs.
Les nouvelles seront plus fréquentes…Inch Allah.


Lien de la vidéo ici


L’année prochaine, peut-être, nous arriverons "à pied par la chine"…en attendant on découvre les US…et coutumes au pays des hamburgers.

Et puis maintenant, grâce au Chinois même sans carte on ne sera jamais perdu.

Aucun commentaire: