10 juil. 2015

Natural Games 2015 - Jumpline Blaze of Glory



Les échos de la foule en délire devant la jumpline résonnent encore dans la poussière estivale de la Maladrerie de Millau! C’est sous un soleil de plomb et dans une ambiance de folie que se sont déroulés la dernière manche du Rock The Line et l’Open International Damien Mercier durant les Natural Games 2015. 





Les dés étaient plus ou moins jetés quant au résultat du Jumpline Pro Tour, organisé avec ABK, que vous avez pu suivre au long des derniers mois lors des divers dates du Rock The Line. La notation par points accumulés lors des étapes de Lille, Paris, Lyon, Embrun et La Rochelle laissait se profiler à la première place la silhouette trapue de notre ami Romain Chagny plus connu sous le sobriquet de Testeur. Florent Founau, son acolyte lyonnais ne fut pas en reste et finit avec une seconde place bien méritée, suivit de près par notre Coach Slackline national, M. Romain Billard! Louis Boniface était de retour et en grande forme. On sentait clairement que sans sa blessure de cet hiver, il aurait lui aussi volontiers croqué un morceau de podium!





L’Open International était cette année sous l’houlette fédératrice de la WSFED! Aurions-nous encore grimpé d’un cran dans l’establishment de la slackline? Difficile à dire… mais en tout cas nous avions cette année un nom à la mesure de l’évènement - comprenez que plus le nom est long, plus important est l’évènement : Colombia Jumpline International Open WSFED by Slack / Tribute to Damien Mercier! 11 mots, 68 caractères, environs deux fois plus que le nombre de participants à la compétition! Mais je vous l’ai dit aucun nom n’est trop long pour un évènement majeur comme celui que nous avons vécu ces jours derniers dans la torpeur de l’été millavois. Le gratin de la scène internationale de jumpline était au rendez vous pour casser les mirettes des spectateurs venus en masse! Les personnes présentes attesteront d’une satellisation millimétrée, lançant des back-flips, des fronts et des rotations dans tous sens! Le niveau ne cesse d’augmenter alors que l’age des mutants rebondissants de cesse de décroitre… Pour ne citer que ceux qui se sont hissés jusqu’au podium, Alex Mason 18 ans, Diego « Pichichi » Diaz 17 ans et Giovanna Petrucci 17 ans (demoiselle qui a botté quelques paires de culs au passage!)






Pour asseoir définitivement les lettres de noblesse de la slackline dans le petit monde de l'outdoor, la Grande Finale (prononcez grrandé finnalé parce que ça en jette) opposant les vainqueurs du Rock The Line et de l'Open International a eu lieux à côté de la grande scène devant une trentaine de milliers de personnes (15 selon les forces de l'ordre...). Oui rien que ça. La foule hurla alors que les jumpliners jumpèrent, suivit d'une apothéose pour ces quatre lurons à peine impressionnés pas un si chaleureux public. 





Difficile de faire le tour de cet événement sans revenir sur l’accident qui eu lieu après les qualifications de vendredi. Si tout était en ordre et que tout le monde pensait que l’installation était des plus sûres, les faits nous a prouvé que nous devions désormais revoir un bon nombre de choses quant au matériel, aux back-up et à la protection des jumpliners. Cet accident implique donc une grosse réflexion sur la sécurité en slackline et plus particulièrement en jumpline. Toute l’équipe en profite encore pour saluer Nicolas et lui souhaiter un rétablissement des plus rapides.





Sur ces bonnes paroles, amis jumpliners de France et de Navarre, continuez de bouncer et rendez-vous très bientôt!





Aucun commentaire: