17 juil. 2015

Natural Games Highline - Record du Monde et Rubalise




Loin de la foule et des cris d’encouragements de la foule en délire, nous avons tenté de trouver de l’air frai en prenant de la hauteur. Ce ne fut pas une grande réussite, avouons-le. Suant sous le cagnard qui se reflétait violemment sur les parois calcaires des Gorges de la Jonte, l’installation des huit highlines officielles de ces Natural Games nous aura prit deux grosses journées grâce à l’aide  des membres de la team Slack et d’amis de bonne volontés. 







Nos amis les vautours, qui ne s’étaient jamais plaints jusqu’alors se sont vu assignés des avocats commis d’office en les représentants de la LPO et du Parc National des Cevennes. La défense, ayant la loi et les bonnes moeurs pour étendards s’est engagé à recadrer les empêcheurs de nicher en rond que sont les highliners. Dans l’idée règlementer l’accès au site de la Jonte et enrayer le « savage bolting » n’est peut-être pas une mauvaise chose. Certes. 
A l’ordre du jour, plus de nouvelles highlines dans la partie « classé » du site, et un balisage adapté aux oiseaux à mettre en place en fin de journée. La rubalise de chantier est un outil idéal pour prévenir nos amis à plumes d’un éventuel obstacle. 






Mais les Gorges de la Jonte ont aussi (et surtout) été cette année le théâtre d’un nouveau record du monde highline. Si en 2009 la King Line et ses 60 mètres représentait ce qui se faisait de plus long en la matière, cela fait déjà quelques années qu’un zéro est venu gonflé le chiffre record. Nous n’avons pas encore atteint l’aberration que serait le simple ajout d’une décimale à la longueur de la King Line, même si ça ne saurait tarder. Le nouveau record donc, a été validé par trois compères habitués des projecteurs et autres interviews télévisées, Nathan Paulin, Danny Mensik et Théo Sanson. Tout ça sans même laisser paraitre la réelle difficulté de l’exploit et sur une slack tendue au minimum. On a même entendu dire que c’était plus facile que 100m bien tendus. Les 469 mètres de MoonWalk et son petit back-up en dyneema flottaient dans les airs au grès des rafales pendant que les gars se faisaient ballotter en douceur. 
Je pense que nous pouvons aussi nous permettre citer les valeureux guerriers qui ont passé le monstre en plusieurs fois mais qui sont passé quand même, comme sieur Antony Newton, lord Guillaume Rolland ou l’indémodable Lukas Irmler. 





Nous finirons ce papier en remerciant une fois de plus toutes les personnes qui nous ont donné un coup de main pour installer et démonter ces lignes et en rappelant qu’il faut faire attention aux oiseaux parce qu’ils ne font pas attention à eux. 




Aucun commentaire: