29 mai 2015

Ardèche Slackline Meeting à la cool


Dans la lignée des rendez-vous printaniers, une bonne partie du team Slack a convergé vers l’incontournable Ardèche Slackline Meeting, dont Slack est partenaire de longue date. A la barre pour chapeauter cet évènement, le capitaine Mathieu Pertus, maniant les ficelles de l’organisation avec une nonchalance toute ardéchoise. Pour nous, gens du Nord, rigoristes et obtus, une telle désinvolture serait la cause d’un incommensurable stress. Mais ici, sur les terres de la châtaigne et de la brebis, on ne se laisse pas aller à ces hausses de tensions qui sont - parait-il - mauvaises pour le coeur. Ce mode de fonctionnement semble cependant avoir fait ses preuves car cette quatrième édition était une fois de plus une réussite.


Théo fait une pause pour mater Mimi en train de cruiser la milf 

Quel triste panorama...                                                             Thibault Cheval prend le frais de bon matin

Le festival se déroulait entre Casteljau et Les Vans avec d’un côté un site dédié comme toujours aux highlines et waterlines et de l’autre un petit « village » autour duquel on trouvait des lignes d’initiation, des longlines et une belle space waterline. Au programme du week-end, il y avait aussi des animations pour que les joyeux festivaliers n’aient pas le temps long et ne passent pas leur temps à chiller. Comme par exemple des défis qui rappelaient un peu le Winter Festi’Slack. Pas étonnant donc de voir Chloé jouer la G.O. en poussant les participants dans leurs derniers retranchements. Les lots, plus qu’attractifs, ont suscité les jalousies les plus perfides, mais même entre copains, comment résister à l’appel du pinard et de la crème de châtaigne??

La jumpline AntiPop était de sortie pour le contest

Grande finale fratricide...

Flo, tout en extension!

Angel était là pour représenter la gente féminine

Des lots tout aussi alléchants attendaient les vainqueurs du contest de jumpline qui avait lieu sur la place du village des Vans samedi soir. Pour finir dans l’originalité, Testeur et Flo se sont affrontés en finale, luttant sans merci pour une bouchée de produits du terroir. L’ami Testeur qui s’est fait rafler la mise, avait bien heureusement eu la présence d’esprit de commander sa crème de marron en avance, ne misant pas uniquement sur la victoire!

Peace, love and jumpline! 

L'ami Testeur dans toute sa splendeur

Attention, la jumpline ça rend heureux.

Le public, définitivement séduit par les surfs de Corentin

A part ça? Toujours encore de la slackline. Les 7 highlines tendues (quoique pas si tendues que ça en y regardant de près…) ont eu le succès qu’elle méritaient. Comme à la boucherie/charcuterie, on prenait son ticket et on faisait sagement la queue. Bizarrement ça se pressait moins sur les waterlines avant le milieu d’après-midi, la water à l’ombre ne comptant encore qu’une poignée d’adeptes.

Full expo pour Guillaume

Anto Newton faisait parti des machines du week-end, 100m rando.

Mimi n'a rien lâché...

En bref, ce fut un très bon week-end. A la cool, avec toute une brochette de copains se balançant sur ou sous une sangle molle. Nous en profitons pour remercier Mathieu Pertus, Lou et toute l’équipe qui s’est démenée pour que tous passent un bon moment. A l’année prochaine l’Ardèche. Yep!

...on l'a vu slacker jusqu'à l'épuisement!

Nathan "HangLoose" Paulin et Mimi la machine à highliner

Petit rafraichissement pour Nathan et Théo 

Aucun commentaire: