16 avr. 2015

Une sangle au naturel ?

Long et semé d'impasses est le chemin qui mène à l'aboutissement d'une sangle. Plus semé d'impasses que long en fait. Petite mise en lumière d'un développement qui à priori ne verra pas le jour.


Ah oui, le slacklineur est l'ami de la nature, il aime les plantes, surtout les gros arbres bien enracinés. Il aime les pierres, surtout celles que se percent bien. Il aime la terre, mais pas dans ses poulies. Il adore le feu le soir pour y faire la fête, mais loin de sa sangle en polyester.... En fait, notre sport (moins que certains mais plus que la natation en mer) n'est pas vraiment 100% naturel.... mais alors pas du tout.
Mais ne vous en faites pas, nous avons pensé à tout pour réduire votre bilan carbone, votre empreinte écologique, augmenter votre karma et racheter vos litres d'essence pour aller dans le Verdon.

Nous avons developpé, tendu, marché sur 30m la première sangle 100% naturelle, en coton ! Le produit naturel était né, la face de notre sport allait changé, et nous entrevoyions déjà la série de sladlocks faits de bois de santal durcis à l'huile de lin, chaussés de nos sandales en chanvre et de nos peaux de moutons, la slack neutre et jetable était là à notre portée.

Alleluia !
Mais il fallait bientôt mesurer les caractéristiques exceptionnelles de notre produit phare des futures années post-pétroleum, gaz de schiste et sables bituminizeux.

Les Specs :

Prend un chewing gum Emile

- Une rupture incroyable à 2kN (c'est la BLL ou la WWL ? J'ai jamais su),
- Une élongation majeure de 10% à 0,5kN (tu peux pas parler en kg comme tout le monde ?)
- Une texture proche d'une toile de jute, au moins elle te glisse pas sous les pieds, elle te les arrache quand tu tentes ton demi-tour favori.
- Impossible à couper proprement (et oui le coton ça brule pas super en fait... et ça fond encore moins)

Bref c'est bien pour que chaton joue à se faire les griffes avec. Parce que même pour faire une rodéo de 15m, il te faut 3m de haut pour pas toucher par terre sinon elle te pète à la tête....

On a bien pensé à la faire en 50% polyester / 50% coton mais vous savez que la demi-mesure n'est pas forcément notre point fort....

Alors on s'est ravisé, vive le pétrole, les molécules longues comme le bras ultra solides et non dégradables, et pour fêter ça, on a fait un truc vraiment utile, on a fait des capotes qui marchent ! Elles !

Le Tag Parfait

Une belle impasse de développement,  comme ce billet par ailleurs, qui finira au fond d'un carton, ou aux NG 2015 en ceintures.  A moins que vous ne trouviez l'idée excellente. A votre avis ?

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Chapeau Bas Slack.fr pour ces efforts de developpement! Dommage mais peut qu'en continuant, ca marcher... Avez vous pensé à faire une slack qui pourrait se manger (bio bien sur). Est-il possible de filer le coton avec d'autres fibres supplémentaires pour diminuer l'élasticité(genre poils de fesses pour rester dans le bio)?

Ann Vogelsperger a dit…

avec un mélange de fibres naturels genre chanvre, jute... peut être que ça marche?! persévérer c une bonne idée une slack 100% naturel!

Rémy Bova a dit…

Et la soie! Les araignées elles tendent bien sur des distances de fou sans que ça pète non (en plus elles sont super lourdes) ? :)

Continuez à expérimenter, c'est comme ça qu'on avance !

Ben M a dit…

Non ??!!
Vous avez fait des capotes en coton ?
Ha ouais, y a du niveau là ! :-)

adri a dit…

Essayez le chanvre, au moins si ca marche pas ca se recyclera autrement et vous donnera peut etres des idées antipop revolutionnaires!