16 avr. 2015

Part 4 : La Team Slack.fr sur le NOGRAD MAGIC TRIP

Part 1 ici
Part 2 ici
Part 3 ici
Part 4 ici
Part 5 ici

Maroc : Le Sud, Tafraout

                                       


  Changement de programme, nous voilà donc partis avec Guigui et Etienne pour Tafraout. Il nous aura fallu une petite semaine pour y arriver et quelle route!!


    On décide tous ensemble de passer par un col à 2500m où bien sur la route n'est pas goudronnée. Mais quelle idée ! Plusieurs jours de pluie annoncés, autant vous dire que c'est dans la boue qu'on a dû rouler. Héhé quelle aventure!
    Arrivés à proximité de Demnate, c'est là que tout commence ! On entame la piste, pour cette fin de journée tout ira bien. Arrive la nuit, pause dans un village où l'on rencontre Ibrahim, s'en suit une longue discussion autour d'un thé. Agréable de partager ces moments simples avec une personne juste croisée dans la rue. On reprend la route pour se trouver un petit coin sympa pour la nuit. Réveil à l'entrée d'un village, partie de foot avec les enfants, un bel échange avec une femme du village, qui sans parler la même langue, nous a véhiculé un moment de bien être et de partage. Ca fait du bien !




  Mais bon, il nous reste de la route et c'est là que tout commence. Glissade, virage serré avec en prime l'interdiction d'être trop à droite sinon ça s'écroule, "mimi stop, t'es trop à droite là".
Mais ça glisse, mais non, il faut y croire, selfcontrôle, et ça passe. Et Guigui en crock dans la boue pour nous guider. Il fallait nous y voir, et nos camions, pas de soucis, ils sont solides !

Un moment certes stressant mais que je referai sans hésiter. Et comme si la boue ne suffisait pas, si il tombait un peu de neige ce serait top ! Allez c'est parti ! Ah de la brume aussi, c'est au complet !
Perso je n'ai pas aimé ce moment, il commençait à faire nuit, et la neige avec les lumières, la piste, les virages, tout se confondait et la sensation de vertige m'envahissait. Lenteur, prudence et concentration. On finira par retrouver le goudron après une journée et demi et là surprise : Demnate 36km ! (Et oui c'est là où on a commencé la piste la veille, hihi)




  Nous voilà arrivés à Tafraout, changement de décor. Palmiers, roches granitiques qui émanent de partout, on y trouve rapidement un endroit où poser le camp. Une belle highline se dessine
juste devant nos yeux ainsi qu'un énorme potentiel pour la grimpe, que ce soit du bloc ou de la fissure, y'a de quoi faire !
Le temps ne sera pas des mieux les premiers jours mais le soleil s'imposera bien rapidement et nous accompagnera jusqu'à la fin de cette aventure. Malheureusement l'équipe se réduit encore, et oui, y'en a qui bosse !
"petite pensée pour ceux qui bossent... c'est bon c'est fait". 

                                               




On installera une ligne de 100m envrion, en une demie journée, le top ! Ca change des dernières et ça fait du bien. Pas mal de vent durant les premiers jours, les runs seront plutôt difficiles avec ses rafales et une petite expérience de dé-scotchage express de la ligne pendant que je suis dessus. Tous les scotchs qui, à cause du vent, se défont un à un jusqu'à moi et la maverick mise en back up qui prend de plus en plus d'ampleur, gros flip, surtout sans poulie, et oui c'est pour les tap.... ! mais là j'aurai bien aimé en être une ! Enfin plus de peur que de mal c'est le principal !





A part ça, je me suis vraiment éclatée sur cette ligne. Je ne pensai pas être encore capable de ressentir ces sensations sur une highline aussi longue. Après quelques batailles, elles sont belles et bien arrivées. Plus aucune peur, juste cette sensation de légéreté, de maitriser et seulement de profiter de l'instant. Seule dans ce décor vraiment surprenant, un peu l'impression d'être dans un film !

Quelle chance de pouvoir faire ça. Dommage que la concentration ne dure pas tout le temps et que des petits coups de stress resurgissent à certains moments sinon c'était dans la poche. Mais perso, tout est déjà gagné !

Et petit apparté, mais c'est ma première ouverture toute seule, enfin toute seule en tant que slackeuse. Trop cool mais un peu flippant, heureusement que c'était du bon granite bien compact, ça rassure !

  Avec la venue d'une amie pour quelques jours, nous ouvrirons en plus une ligne de 35m environ. Ca fait du bien de se retrouver sur ces longueurs, je pense d'ailleurs que c'est ce qui m'a
permis de débloquer sur la 100m et de me dire "c'est cool, tu sais faire".
  Bref, niveau slack, rien à dire, que des bons moments avec l'impression d'avoir de nouveaux franchis une étape.

                                           





  On aura également bien grimpé durant ces dix jours passés à Tafraout. Entre bloc et petite voie en fissure, ça verrouille ! Guigui et Etienne auront ouvert 3 voies juste en dessous des ancrages de la 100m. Bien sympa de finir la ligne en même temps qu'un des copains fini sa voie.

J'y ai fait ma première voie en tête et ce sur coinceur, bon par contre je n'ai pas eu à les poser sauf un.
Bonnes sensations et ça donne bien envie de recommencer et même de se mettre un peu plus dans le "mal". Ca ne devrait pas tarder...

                                         






  Et je me répète un peu mais ce site est vraiment exceptionnel pour le bloc, il en pousse de partout. Un mont qui en cache un autre et un autre et ce sur une bonne surface. Nous n'avons pas fait le tour de tout ce qu'il y avait et on en a déjà bien profité.
De même pour les gens la bas, rien à redire, des gens simples, gentils, avec qui nous n'avons cessé de partager. Un réel bonheur d'avoir passer du temps dans cet endroit tant pour ces paysages, que pour ces rencontres et moments de vie. Simple, Efficace.

                                           




  Plus que deux, nouveau départ, portaledge prêt, on croise les doigts...


Crédit photo : E.Tafary, Mimi Guesdon
Sponsors: Nograd, Slack.fr

Aucun commentaire: