4 mars 2015

Part 2 : La Team Slack.fr sur le NOGRAD MAGIC TRIP • PORTUGAL

Part 1 ici

Part 3 ici
Part 4 ici
Part 5 ici

En route vers le sud !!


  Après une semaine passée au nord du portugal, en route pour le point le plus à l'ouest de l'Europe : Cabo da Roca !
 Mais avant ça, petite escale à Nazaré, spot mythique de surf. Le temps n'est pas vraiment clément ce jour-ci, on décide de se faire une nuit au chaud, direction le camping, où l'on se prendra un petit mobilehome, mode VIP enclenché, douche chaude pour tout le monde, bonheur !!

  Lendemain, on prend le temps puis c'est parti pour Cabo da Roca, on retrouve les autres qui ont installé le camp de manouch un peu plus loin. En nous attendant, ils ont eu la bonne idée de monter une midline d'une quarantaine de mètres au dessus de l'océan, très jolie ligne ! A notre arrivée, il fait trop sombre pour slacker mais ça donne envie. Patience, ce sera pour demain !




  Bonne nouvelle ! Théo et Lola arrivent également, camion reparé, tous au complet, c'est partie pour de nouvelles aventures ! Apéro, dodo et demain découverte du spot !

  Un ami portugais d'Etienne, Cuca, nous retrouve le midi pour nous faire découvrir les lieux et partager nos passions. Super gars, toujours le sourire, supra motivé ! Direction Cabo da Roca, effectivement spot majeure ! Une 70m a déjà été ouverte la bàs par Samuel Volery, mais pleins d'autres possibilités s'offrent à nous. Qu'en dites vous?

                                             



  Pour l'heure, nous partons avec l'équipe de grimpe découvrir un autre spot à une vingtaine de kilomètres, Casal piano. Très beau site de grimpe mais pas de highline possible. Vu l'heure déjà bien avancée, nous décidons d'aller grimper avec tout le monde. Océan, paroi de calcaire (enfin je crois), grimpe surtout sur fissure, super moment passé tous ensemble, on y aura laissé des bouts de peau dans ces fissures ! Mais un vrai régale ce cadre !

                                             



  Retour à Cabo de Roca, lieu de notre "camp", il est déjà tard, on installe un méga camp avec la caravane de Cuca et son auvent, route barrée, "no passaran baklavaau" (bacalhau), nous dirait Lola ! Et oui c'était un peu chez nous ! S'entame un petit apéro, décision de ce qu'on allait ouvrir. Au programme, 69m de Maverick, ouverture d'une 35m de reggae; 180m de moonwalk; une spaceline avec 3 brins de 65 à 90m environ.



  Une petite équipe de slackeurs nous retrouve dans la soirée pour parler un peu de nos projets. Apparemment, ils sont très peu d'highlineurs dans la région de Lisbonne mais en tout cas ils sont bien bien motivés. Dans l'élan, nous décidons de monter le centre de la spaceline. Quelle histoire, il fallait nous y voir! On a du s'y reprendre à 3 fois pour tisser la toile, avec l'aide de nos amis Portugais, elle finira par être monter vers 3h du mat, une courte nuit s'annonce, perso je n'ai pas tenu jusqu'au bout!



  Entre les journées off du au temps et les petits aléas des installations que tout le monde connait, il nous aura fallu une petite semaine pour avoir l'intégralité du slack park monté. Un peu long à mon gôut mais ça en valait vraiment la peine. La spaceline est vraiment majeure sans parler de la 69m ou encore de la 180m.
  Cette installation nous aura quand même coûtée une corde qui mal protégée pendant le montage, a passé la nuit à se frotter au caillou. Bonne à changer ! Les grimpeurs et josé (dit zé, slackeur local) nous ont bien filé la main pour tout ce boulot. Chouette de faire ça tous ensemble et de bons gags ont eu lieu.
   Du genre guigui qui décoince la sangle des galets mais qui ne voit pas cette belle vague arrivée. Et là, c'est le drame, dommage qu'il n'y avait pas une petite caméra qui tournait à ce moment là ! On en a bien ch... mais maintenant, que du bonheur, il est temps d'en profiter !

                                         



  Nous passerons la fin de la semaine perchés sur nos lignes, enfin pas pour tout le monde, un certain "poney" qui s'est petit à petit transformé en "licorne" (il se reconnaîtra et vous le reconnaîtrez sûrement) passera plus de temps perché sur le caillou. Ahah ! J'me moque, mais il nous aura quand même fait un beau retour sur un des brins de la space et ce sera bien éclaté sur la 35 !


                                           





  Pour ma part ce sera à fond sur la 69m, tendue comme on aime ou plutôt pas du tout tendue les premiers jours, elle finira par passer avec un chouia de tension en plus ! Vraiment de bonnes
sensations sur cette ligne, avec un aller face à l'océan, le retour se fait accompagné des vagues qui éclatent sur les rochers, je vous laisse imaginer quand il y a du vent, ambiance !

                                             



  Flo avec sa main en moins se fera quand même plaisir sur la 35 et aussi la 69, de belles batailles. Nous n'échapperons pas à notre pacte, nous lançerons tous deux un petit backflip sur la 35m, en
sortie pour moi tandis que Foufoune sera à deux doigts de le replaquer ! Ca fait vraiment flipper, mais c'est tellement bon !

                                           





  Notre Théo passera aisément tous les brins de la space, quant à la 180m, les conditions n'ont pas été vraiment favorable pour la travailler, mais à l'entendre rire lors de ses catchs, on se doute bien qu'il s'éclate et que c'est que du bonheur. En tout cas, c'est toujours un beau spectacle de le voir slacker. Bien au dessus de notre niveau, foufoune, zé et moi même ne pourront pas résister à l'appel de cette longue highline, quelques tricks et levés au milieu de cette ligne, c'est dément !

                                             




  Bref, vraiment un super spot, dommage qu'on est pas toujours eu les meilleurs conditions. On en aurait bien profité un peu plus. Mais il est temps de découvrir de nouveaux horizons.

  Pour marquer la fin de cette aventure, nous allons tous au restaurant accompagné de nos amis portugais. Cuca nous fait découvrir un petit endroit où cuisine et alcool traditionnel sont à la carte ! Oups je crois qu'on a vidé la cave du patron, et encore une tournée de Xiripiti, ahah ça fait mal. La soirée se terminera sur les bords de mer, guitare, slack, ou plutôt tentative de slack, roulade dans le sable, du grand n'importe quoi, mais quel bon moment !



                                           




  Jour des départs, pour Nico et Foufoune ce sera direction la France. Les copains grimpeurs, Etienne, Guigui et Charles resteront içi quelques jours de plus tandis que Théo, Lola et moi même prenons encore la direction du sud, en route vers Sagres pour y passer 2 jours, ouvrir une "petite" ligne puis rendez vous avec les copains pour le Maroc !

  Encore un grand merci à nos amis portugais, Cuca, Zé, Claudio et bien d'autres qui nous ont fait découvrir les lieux, qui se sont rendus vraiment disponible pour nous aider, et partager cette aventure avec nous. Et tout ça, toujours avec un énorme smile ! Au top les copains ! See you soon...


                                           


Credit photo : Mimi guesdon, lola seyller photography, Etienne Tafary






                                         








Aucun commentaire: