10 oct. 2014

Part 3 : On the road to 300m... of highline!

ENGLISH BELOW

Un long démontage et un bon repas


 "Ce matin (jeudi 09 oct) derniers essais sur le monstre. On semble avoir trouvé la bonne tension. Il faut dépasser la fatigue musculaire causé par les multiples catchs et kilomètres traversés à la poulie plate."



Démontage au bord de la falaise

Après des dizaines d'essais, des traversées de 10, 20, 30 et 50m en moyenne sont enchaînés. Avec les allers/retours à la poulie plate, la fatigue se fait sentir. 50m au milieu de 270m à 100m de haut et avec 15m de flèche, c'est tout de même prometteur!
"On le sait le record du monde ne sera pas battu aujourd'hui. Au vu de la météo on décide de démonter avant l'orage prévu pour la fin de journée."


Nicolas, Théo et Gautier

"On passera toute l'après midi les sangles et cordes en mains à bartasser au bord de la falaise pour démonter cette ligne et sa petite soeur proprement."


Afin de s’entraîner sur à peu près toutes les parties de la ligne, Théo et Nathan ont démarré leurs essais soit au tiers, soit au milieu. Sachant qu'il y avait entre 15 et 20m de flèche, je vous laisse imaginer la difficulté à littéralement remonter sur le bord en se tractant à l'aide de la poulie plate! Les bras et les abdos ont élé plus que sollicité!

Nicolas la mule!

On prend quand même le temps pour "le dernier repas" préparé par Nico. Finalement tout est finit à la tombé de la nuit et juste au moment où l'orage arrive. On charge Nico la mule d'une bonne partie du matos. Le voilà avec plus de 1400 mètres de sangles et cordes."

"Après un tri du matos sous un abri du village de saint Antonin Noble Val on se sépare (certains vers l'Iran d'autres vers des pendulaires extraordinaire) et on se dit à bientôt pour de nouvelles aventures!"


Text : Nathan Paulin
----------------
ENGLISH


"This morning (tuesday 9th of october), last tries on the monster. We find the good tension. We need to focus on the balance and not on our tired muscles, due to kilometers with the highslide."
After decades of tries, they succeded on runs of 10, 20 , 30 and 50m. It's not the record, but 50m on the middle, with 15m sag, 100m high, not so bad!

Base Camp


In order to train on the whole the line, Théo and Nathan started their runs on the first third and then on the middle of the MoonWalk. Not to mention the 15/20m sag line, I let you figure the difficulty of the way back with a highslide... Arms and abdominals were hot!

"We know that the world record isn't for today. Due to the weather, we decided to unset everything before the storm. It took us all the afternoon to unset all the rope and slackline from the riff."

They have given a hand up ;-)

"Nicolas cooked our last meal together, delicious! Finally, we finished at the sunset, just before the storm. Nicolas took nearly all the gear on his back (in fact, he had no choice). About 1400m of webbing and rope !".


Last meal before living

"Afterwe checked the gear in the village of Saint Antonin Noble Val, everybody went his way. Some go to Iran (coming soon), and other to do huge pendulum somewhere else..."

Text : Nathan Paulin


8 oct. 2014

Part 2 : On the road to 300m... of highline!

ENGLISH BELOW
> Part 1 here
>Part 3 here
>Part 4 here (last one)


Toujours à la conquête des 300m de highline, Théo et Nathan ont décidé de se diriger vers Toulouse pour trouver un spot pouvant accueillir leur projet.
C'est exactement à Saint Antonin Noble Val qu'ils se sont posés entourés de Nicolas Margaron et Gautier Bourgard (de l'équipe Pyrénaline), deux compères expérimentés qui permettront l'installation d'une telle ligne.

Théo Sanson sur la 270m, 100m de vide sous les pieds

Comme si ça ne suffisait pas, après avoir installé 270m, en parallèle, ils ont installé 113m. Et oui, il faut bien s'échauffer... =)
L'installation leur aura prit à peu près 2 jours à 4. Le passage de la sangle ne fut pas facile le long de la paroi.

Avec les premiers essais, le feeling n'est pas bon. Il faut revoir un peu la tension pour se sentir à l'aise. Même pour Nathan et Théo ce genre de ligne est impressionnante.

"C'est vraiment géant" nous a dit Nathan, "On est obligé de laisser 15 mètres de flèche pour pas trop se faire secouer au début".

Aujourd'hui, ils ont attaqué leur 2e journée sur ces 270m. Ils y seront jusque samedi, on croise les doigts pour que ça passe!

Gautier Bourgard sur la 113m (1er plan) et Théo Sanson sur la 270m


 ----------------
ENGLISH

Always on their quest to 300m highline, Théo and Nathan are gone looking for spot around Toulouse (South West of France).
There are now exactly at Saint Antonin Noble Val with Nicolas Margaron and Gautier Bourgard (Pyrénaline Team).

 270m highline is not enough for them. So they decided to rig a second highline of 113m. Just to warm up... =) The set up of the two lines takes 2 days!
First tries were hard. Difficult to tame it. They need to test several tension to find the good one. Even for Théo and Nathan, it's a huge line.

Nathan said "It's actually huge! We have to have 15m of sag to feel confortable at the begining of the line".

Théo Sanson sur la 270m

Today, it's their 2nd day on the monster. They are trying until saturday. We hope that it will be good!