31 mai 2013

Soutien à la section montagne de Moutiers


Depuis 8 ans, une secton biqualification Montagne a été mise en place au Lycée Ambroise Croizat de Moutiers. Elle est aujourd'hui en danger.
L’indispensable coordination de la section avait été confiée, après un appel d’offre lancé à tous les enseignants, à Mr Raynaud, seul volontaire. Une lettre de mission a été signée par le chef d’établissement, cette lettre a reçue l’aval de l’IPR EPS.
Mr Raynaud a travaillé à la mise en place de la section autour des valeurs de la montagne.
Pendant 5 ans silence radio du rectorat et travail de mise en place de la section. Aujourd’hui ces sections attirent beaucoup de jeunes, seules 25 à 30% des demandes sont satisfaites.
Concernant la section montagne, les élèves sont originaires de 26 départements … cette section étant sur ce modèle unique en France. Les résultats sont excellents : 100% de réussite au bac, 80% des élèves devenant professionnels de la montagne.
Ce modèle éducatif unique est aujourd’hui menacé, par la remise en cause de Mr Raynaud Nicolas comme coordonnateur de la section montagne, au motif qu’il n’est pas enseignant d’EPS, exigence qui avait été invoquée pour la première fois par le Rectorat en juin 2010, et à la suite de laquelle les solutions proposées par Mr Raynaud n’ont pas abouti pour des raisons obscures.

Vous pouvez lire la suite sur Kairn.com Lien

Vous pouvez signez la petition ici Lien

Prenez un peu de votre temps pour cela, on se plaint souvent que rien ne se passe en France etc, alors quand des initiatives comme celles ci sont menacées, il faut se manifester.
A noter que M. Raynaud est aussi membre de la FFCAM et plus que bienveillant pour la slackline ;-)

Sinon ce we, c'est toujours la rencontre ardéchoise de slackline Lien 



14 mai 2013

Lettre d'un slacker-voyageur



Lettre à Slack
Salut à l'équipe Slack depuis le fin fond des États-Unis! Je vous écris pour vous dire que j'ai découvert la slackline pendant que je préparais mon voyage de 6 mois aux USA.
Mon voyage s'articule entre wwoofing et rando en traversant cet immense pays d'Est en Ouest. J'avais donc l'objectif de partir le plus léger possible, mais quand j'ai découvert la slackline je me suis tout de suite dit que mon périple serait une excellente occasion d'apprendre cette nouvelle discipline, travailler ma concentration, mon équilibre et ma relaxation.
La question du poids m'a fait hésiter mais quand j'ai trouvé le kit primitiv, 1,5kg, facile à monter, idéal pour débuter, avec un sac de transport étanche et esthétique... je me suis dit : juste parfait pour voyager!
Depuis je lui ai même trouvée des utilisations secondaires. Une fois installée la line peut servir de corde à linge ou de banc. Le sac et la line sont surtout très pratiques pour accrocher ma nourriture et produits d'hygiène à un arbre pour les tenir éloignés des ours, ça m'a permis de dormir tranquille plus d'une nuit!
Enfin, partout où je pose ma slackline je rencontre des gens qui s'intéressent, veulent essayer, me posent des questions... Voyageant à l'étranger ça me permet de faire des rencontres ! La corde qui crée du lien en quelque sorte :)
Je suis actuellement dans le Michigan et je progresse tranquillement en suivant les étapes du livre d'exercices. Mon objectif : arriver à m'asseoir dessus une fois arrivé en Californie!
Merci donc, et bonne continuation dans votre aventure et vos projets.
Geoffrey

Merci gars, sympa :-)

Si vous aussi vous avez des trucs à dire, à montrer, des photos, n'hésitez pas à nous écrire.