29 oct. 2012

Slackline between the TREES

 L'association Trees a récemment prit l'initiative d'organiser deux animations autour de la slackline. Après un petit coup de pouce côté matériel, voici le coup de projecteur sur les events : Panazol Bouge en Famille et Limoges Grandeur Nature.



L'association TREES a organisé les deux derniers week-end de septembre des ateliers slackline visant à promouvoir cette nouvelle pratique sur des manifestations grand public.
Un premier slack-village a donc été installé à l'occasion de l'opération "panazol bouge " le dimanche 23 septembre 2012 dans le parc de la mairie de Panazol où plus de 500 personnes ont pu s'initier et découvrir le slackline. La deuxième opération " Limoges Grandeur Nature " était le dimanche 30 septembre 2012 organisé dans le parc de l'Auzette à Limoges. La manifestation  a réuni 3000 participants et pas loin d'un tiers sont venus tester les lignes. 

Sur chacune de ces 2 manifestations TREES a tenu la même conduite. Implanter un gros Slack-village, animer, encadrer, assister les participants et effectuer des démonstrations sur jumpline, trickline et longlines. Au total : 16 Slacklines ont été installées sur les sites, reparties sur un secteur longline regroupant 2 à 3 lignes de 30 et 45m, un secteur jumpline avec 2 lignes d'une quinzaine de mètres avec tapis. Un secteur initiation regroupant 5 de 7 slacklines de 3 à 10m et un secteur découverte pour les plus petits et les moins agiles. Nous avons baptisé cette dernière "zone didactislack" ou chaque slack a été aménagée ou agrémentée d'aides facilitant l'équilibre et la progression.






L'activité a emballé les foules qui ne connaissaient pas encore mais commençaient à entendre parler de cette nouvelle pratique via les médias. La totalité des participants ont pu enchaîner cinq à six slacklines en s'aidant de bâtons, cordes, ponts, poulies ou autre artifices facilitant leur progression ou favorisant leur prises de repères. Beaucoup d'entre eux sont ensuite passés sur les secteurs d'initiations où progressivement ils ont commencé à slacker sur de petites distances pour finir de s'essayer sur des slackline d'une dizaine de mètres. Les démonstrations organisées en parallèle ont permis aux passant et aux accompagnants de voir tous les visages et toutes les possibilités de l'activité et de s'émerveiller devant les prouesses de certains slackeurs.

Un bilan très positif qui a permis à l'association Trees de promouvoir l'activité auprès du plus grand nombre, en faisant se rassembler et se rencontrer les slacklineurs locaux. Deux manifestations qui se sont déroulées sans aucun problème sous un soleil radieux et qui nous laisse entrevoir un avenir prometteur pour organiser de nouveaux Slack-village peut être plus important avec une envergure plus national.










Merci à Bertrand pour le texte, à Frogart et aux autres photographes.