25 janv. 2012

Les offres Slack.fr

Quelques offres temporaires :
- Tu as acheté ou reçu un kit 241 "Promo" ?
- Tu as un kit Primitiv, ou un kit Click ?
- Tu souhaites acheter un kit click ?

Lis alors ce billet en entier.

Le Pack Upgrade 1
Il permet de réaliser un "primitiv"
Vous avez un 241 "Promo", vous disposez donc de deux kits : un Cruise et un Primitiv.
Si vous n'avez qu'un Primitiv ou un Click, cela vous permet de switcher entre les deux méthodes d'installation.





Le Pack Upgrade 2
Il permet de réaliser un "click"
Vous avez un 241 "Promo", vous disposez donc de deux kits : un cruise et un kit click.
Si vous n'avez qu'un Primitiv ou un Click, cela vous permet de switcher entre les deux méthodes d'installation.






Remarque :
Si vous avez un kit 241 classique, vous pouvez aussi choisir un pack, mais la longueur de la sangle limite l'intérêt du Pack 1, choisissez plutôt le Pack 2.

Rappel :
Pour tout achat d'un kit Click jusqu'au 01/02/2012, nous offrons une paire de Treeco.





Renseignements
Les guides d'installation ou la documentation sont disponibles ici.

19 janv. 2012

Réflexions sur des installations

A l'heure où nous venons de lancer notre version 2 en ligne du guide du highline, je me permets de revenir à la charge sur la sécurité en highline. La pratique se banalise, mais il faut faire attention que vos installations ne descendent pas sous un niveau acceptable de sécurité. Niveau fort subjectif certes, mais voici quelques photos que j'ai pu prendre lors d'un fameux weekend highline grâce auxquelles vous allez peut-être pouvoir comprendre quelques choses à faire ou plutôt à ne pas faire. C'est parti en avant les images.

Remarques sur l'équipement :
Voici des considérations qu'il faut prendre en compte lorsque vous équipez une highline.
Les manilles dépassent largement de la plateforme, aucun risque de cisaillement de la slack ou du backup. OK
Le banana (caché par la protection) et le backup peuvent arriver en contact avec l'angle du rocher (sur un saut ou une rupture de la slack). Il est indispensable de protéger comme on le voit ici le point potentiel de cisaillement, ou mieux de placer les spits pour que cette situation n'arrive pas.
Faire dépasser le point d'égalisation des sangles pour que le backup et la sangle soit loin de toute arête rocheuse (première photo) est important. Sur la seconde photo, vous voyez que la sangle et le backup risquent de cisailler sur le coin de la pierre. Imaginez un leashfall proche de l'ancrage, la slack cisaille sur le bord, elle cède, le backup prend le relais, se tend et cisaille aussi sur le bord, il cède aussi. Fin du bal.

Solutions : mieux équiper les points en prévoyant pour une élingue type 2m ou 3m qu'elle sorte correctement ou rallonger les élingues pour qu'elles sortent.
Vous n'êtes pas sûrs du point de gauche parce que la pierre vibre un peu lorsque vous tapez dessus...
... Vous aviez raison d'avoir des doutes, mais il aurait fallu s'écouter et procéder à un changement avant la catastrophe...
Equiper une ligne, ce n'est pas percer n'importe quoi, n'importe où. Pensez que d'autres pourrons utiliser vos points plus tard, et même si vous n'êtes pas responsables pénalement d'un accident à cause d'un équipement aléatoire, ce n'est pas plaisant de savoir que c'est à cause de vos ancrages.

Solutions : Placer les points autrement, mettre plus de points et de backups, demander conseil si vous avez des doutes, voire se refuser à tendre la highline.
Et si je mettais mon spit bien au bord de la falaise...

Un point d'ancrage possède ce qu'on appelle un cône d'arrachement. Pour un spit de 70mm de long, on admet qu'on a un cône de 30cms de diamètre qui "diffuse" la force que vous allez mettre sur le spit. Si votre point est trop près de la falaise, ou d'une fissure, ou même d'un autre point le cône d'arrachement s'en trouve réduit d'autant et les risques d'arrachement augmentent.

Solutions : Gratter la terre à côté pour s'éloigner de la falaise et retrouver le caillou à bonne distance, demander conseil si vous avez des doutes, voire se refuser à tendre la highline.

Remarques sur l'éloignement des backups :
Un backup indépendant c'est bien. Un backup indépendant 10m dérrière la highline c'est finalement un peu risqué (mise en tension longue, cisaillements le long du chemin).
Une slackline avant la slackline ? Non un backup un peu loin...
Dans ce cas, il est préférable de reprendre les ancrages de force pour faire le backup, puis de relier le tout à votre backup éloigné. De plus cela vous évitera de rediriger le backup de façon plus ou moins folklorique.
Renvoi aléatoire dans un point d'ancrage, pas de protections sur les angles de la pierre. Là franchement on peut faire mieux.
Une fois encore la question est simple : qu'arrive-t-il si la slackline cède ? Le backup prend le relais se met en tension, avec les 10m de distance, il s'allonge de 50cm à 1m, se cisaille sur le rocher, et cède aussi. Fin du bal. Et si le delta est mal vissé et décide de céder ? Difficile de savoir le comportement.

Solutions : Faire une égalisation sur les points de force, et reprendre le tout sur votre backup en arrière. Protéger le backup contre le rocher, et contre les autres objets coupants et contondants....

Remarques sur les égalisations :
Une égalisation est efficace si l'angle d'ouverture maximum ne dépasse pas 60° (60% de la force totale par branche). Ensuite les bénéfices de l'égalisation se perdent...
On approche de 90° d'angle... Donc 70% de la force de la slackline arrive sur le brin de gauche (qui se trouve sur un spit trop près de la falaise) Attention à l'arrachement.
Attention aux égalisations, les angles faibles sont nos amis.

Solutions : Rallonger les élingues pour éloigner le point d'accroche de la slackline. La triangulation vous en remerciera.

Remarques sur l'utilisation des connecteurs :
Certains connecteurs ont leur place à certains endroits précis, d'autres moins.
Vous pouvez mettre une manille sur un spit, mais ce n'est pas vraiment satisfaisant de la voir travailler de biais.
Et si on utilise un maillon delta, autant le mettre dans son sens optimal, non ?
Utilisés correctement ils sont indestructibles. A l'inverse ils peuvent vraiment vous sauter à la figure.

Solutions : Vérifier votre installation avant toute mise en tension forte.

Remarques sur les protections :
Protégez les brins de vos backups qui sont en tension sur du rocher. Le cisaillement est un ennemi qui agit de manière insidieuse tout au long de la journée, grâce aux oscillations de la slackline. Il ne se voit que si vous le regardez de près ou bien plus souvent lorsque c'est trop tard.
Le backup (à droite) traversant tranquillement sur des arêtes saillantes...

Le backup (milieu) coincé entre le rocher et la sangle d'égalisation de la force...
Solutions : Protégez vos backups, regardez souvent les points critiques de vos installations pour anticiper une éventuelle rupture.

Conclusions :
Ce weekend fût extrêmement agréable, tout le monde s'est bien amusé (moi le premier), et il n'est évidemment rien arrivé de grave. Mais on peut voir que quelques points auraient pu encore être mieux fait, améliorant notre sécurité. N'oubliez pas (et encore plus lors de rassemblements) que vous faites une installation pour vous et pour toutes les personnes qui vont aller sur votre ligne (qui va s'en prendre plein la tronche pendant plusieurs jours).
J'ai allumé quelques copains qui se reconnaitront sur ce billet, si je peux m'allumer moi même voici un dernier conseil, que j'aurai dû m'appliquer : N'hésitez pas à refaire une installation si elle ne vous plait pas.

Portez vous bien, 
Julien

18 janv. 2012

Un portail dédié au slackline chez Slack.fr

Cette année 2011 a été riche en avancées pour le slackline, et ce grâce à vous, aux passionnés qui n'ont cesse de faire évoluer la pratique.  Vous êtes de plus en plus nombreux à découvrir le slackline, le tricks s'envolent et le highline fait des adeptes! Merci!

De notre côté, nous n'avons pas chaumé pour répondre à vos attentes et faire évoluer le matériel.Ok, c'est un peu long, nous ne sommes pas toujours hyper-réactifs, mais les aléas de production, le manque de financement et la monté en puissance de l'activité n'ont pas joué en notre faveur. Cependant, vous ne serez pas déçus!

Tout d'abord, Julien Millot (grâce au précieux travail de notre stagiaire Carolina) a mis à jour le guide du highline sur le site: www.highline.fr. Ce travail est traduit en 3 langues - Allemand, Anglais et Espagnol (n'hésitez donc pas à en faire profiter vos amis étrangers :-). Il est la V2 de notre précédent guide et sera mis à jour en fonction de vos orientations/questions. Nous pensons déjà à une section treeline.

Ensuite, les Bananas (les bloqueurs de sangles artisanaux développés avec l'aide Michael Aschaber) ont été revus et améliorés grâce au travail de Christian Domacq (des Mous de la Sangle).Ils se nomment désormais:
SladLock (comme SLack ADjustable LOCK càd frein ajustable pour slack) et se déclinent en deux versions: Light (116 gr l'unité / résistance 18kN): et Power (337 gr l'unité / résistance: 45kN ).

Nous avons aussi changé nos doubles poulies  pour un modèle de luxe, "le Skylab", sur roulement à bille et bloqueur plus performant. Les deux réas de 60mm montés sur roulement à bille augmentent le rendement mais ont une incidence, dans le même temps,  sur le coût. Le set de double poulie passera donc de 94,00 euros TTC à 119,00 TTC, le Kit Sputnik subira aussi ce surcoût.  Afin que les personnes possédant nos précédentes doubles poulies bloqueurs puissent profiter de cette évolution, elles bénéficieront de 20% de réduction pour changer d'équipement (sur preuve d'achat).
L'Armstrong, poulie quadruple, est plus compacte et affiche toujours son style efficace. Tout ce matériel sera disponible mi-février au plus tard.

Enfin, nous avons mis en place un portail pour faciliter l'accès et l'orientation des internautes - slackers ou non - désirant avoir des informations et/ou de bons produits :-). Celui ci sera amené à se développer au fil du temps et de vos interventions pour gagner encore en épaisseur.

Restez connectés d'autres surprises sont encore prévues.

11 janv. 2012

Soldes Slackline

Mise à jour du 27/11/2015 
Nos dernières promotions : http://blog.slack.fr/2015/11/promotions-slackline_27.html

Nous vous annonçons sans regrets que nous ne ferons pas de soldes.
Comme chaque année d'ailleurs.
Pourquoi ?
Experts en logistiques :-) et soucieux de l'environnement, nous ne surproduisons pas et n'avons donc pas de stocks inutiles, grévant nos finances, à liquider ou à benner
Experts en développement, nous concevons des produits faits pour durer.
Inutile donc de les brader pour faire place à une nouvelle génération. Les générations se succèdent simplement.
Nous ne vous prenons pas pour des gogos. Une sangle reste une sangle, nous ne travaillons pas les design par saison. C'est pas le rayon ski, c'est du slackline.
Il y aurait encore bien d'autres raisons mais nous allons rester bref.

Nous vous rappelons que le prix que vous payez permet de faire vivre une entreprise et une discipline :
4 personnes, de développer des produits originaux pour le slackline : Moonwalk, Quadruple Poulie entre autres, d'organiser le Slack.fr Tour, de travailler sur des guides explicatifs. Notre cadeau en début d'année sera d'ailleurs de l'ordre pédagogique. Alors continuez à nous suivre.

Et à slacker :-)



10 janv. 2012

Lucas


Petite présentation de Lucas

Salut,

C'est Lucas Caussade, j'ai 16 ans et je vis près de Toulouse à Pibrac. Je fais du slackline depuis environ 2 ans. Ma spécialité c'est le trickline, mais je fais aussi de la longline et un tout petit peu de highline. J'ai commencé à me mettre sérieusement au slackline lors des Natural Games 2010, ou mes amis de Slack.fr m'ont offert un jumpline*. A partir de ce moment là, je n'ai plus arrêté de «jumper». Lors de ces derniers Natural Games, j'ai réussi à aller jusqu'en quart de finale contre Thibault de SlackLille, que je tiens à féliciter.
Pour moi, la slackline n'est pas seulement un sport: c'est un état d'esprit. Lorsqu'on est sur une slack,       
les sensations sont uniques: liberté, espace et concentration absolue. Le non-slacker a peut-être du mal à ressentir ces émotions. 
Depuis que fais du slackline, j'essaye de convertir un maximum de personne à cette religion si particulière avec mes amis de la Pibrac Slackline Team. Je veux parler de Jean-Louis expert longline banana et Yohann futur grand highliner.

Notre croisade conter les non-slacker avance plutôt bien, grâce à de multiples démo avec le magasin Skyppy de Toulouse.
La quasi totalité de nos amis ,grimpeurs ou non, ont tous achetés une slack (chez Slack.fr, bien-sûr).
Pour conclure, j' invite tous les slackers de France (et plus loin encore) à venir lors du festival Pyrénicimes  , en octobre 2012, pour un rassemblement de slackline avec pourquoi pas une contest style Natural Games.

Longue vie à Slack.fr et Vive le SLACKLINE.

*On ne donne pas des Jumplines à tout le monde, là c'était particulier ;-). 

Lucas

Video :



Petit portfolio à venir.

Les présentations ca coutent rien, et c'est un bon moyen de rencontrer ensuite du monde.
Donc n'hésite pas à nous envoyer la tienne, ou à nous écrire pour savoir s'il y'a des slackers dans ton coin.

9 janv. 2012

Suisse-Turquie, un périple multiple!

Je (Damien) me permet de copier ici bas le mail de Jérémy Folly, un éminent membre de Slack Romandie, en partance pour un périple qui fait saliver:-) Bonne route à toi!
"Salut à tous!
J'espère que vous avez bien commencé l'hiver, avec beaucoup de neige, et d'autres choses.
Comme certains le savent déjà, d'autres pas, je prévois depuis quelques temps un voyage en direction de la Turquie. Comme tout passe trop vite, et ben voilà: je pars demain matin, avec Val et Sylvain qui font le premier mois avec moi, avec une voiture pleine à craquer (oui j'vous promet elle craque!).
Le projet a évolué, et il est maintenant le suivant:
On commence par un mois d'escalade de glace (si les conditions le permettent) et de ski en Autriche avec ces joyeux lurons, puis après deux semaines seul, Séb et Adrien me rejoignent pour une semaine, selon les conditions aussi. Après ça, j'ai un moi pour rejoindre Athènes, où je prends Iklos à l'aéroport pour passer deux semaines de grimpe au chaud de l'île de Kalymnos. On est déjà bientôt en mai, c'est là que je vais rejoindre, seul, la Turquie pour visiter, grimper, slacker, selon les rencontres, les envies, et les aléas du voyage. Selon le budget, la motivation etc., je vais rentrer vite, gentiment, tôt, tard, seul, accompagné... Le seul rendez-vous est le début de l'uni en septembre (et encore, y parait que c'est flexible ^^)
Donc voilà un programme qui risque bien de changer (et je l'espère fortement, on ne part pas pour être moins libre qu'ici). D'ailleurs si t'as du temps, ou juste une grosse motivation, c'est avec plaisir que je fais une place à qui que ce soit dans ma grande mais petite Doblo!
Pour permettre à ceux qui veulent de suivre mon voyage, j'ai créé un petit blog. Rien de bien compliqué, pas de règle pour le nombre et la régularité des news, mais certainement des textes écrits quand je m'ennuie et des photos faites quand, au contraire, je ne m'ennuie pas!
Encore une bonne année, et tout de bon à tous, surtout à ceux que je n'ai pas revu dernièrement, qui me manquent, et que je me réjouie de revoir à mon retour, ou avant!!!
Profitez à fond du temps que vous avez, faites des rêves, mais surtout réalisez-les! Réalisez-vous!! Partez sur la route du sommet de vos rêves!!!

Jérémy
"