22 nov. 2011

Jelena, Tancrede et Marisol

Bonne lecture :)

Article Mexique

19 nov. 2011

Retour d'expérience sur une longline qui casse sous ses pieds

Emmanuel Augé a eu de la chance, il nous fait par de son expérience malheureuse en longline, merci à lui, et bon rétablissement (il va mieux déjà). 

LES FAITS :

Un petit message pour information, parce que sur ce coup là on a peut être bien inauguré et eu beaucoup de chance… On a pété une dark blue, tendue sur 100m. Ce n'est pas pour s'en vanter, loin de là, surtout quand c'est ton installation qui pète…

Les conditions sont les suivantes (et je n'ai en fait pas vraiment d'interrogation sur le pourquoi du comment ça cassé) :
- Slack tendue à 2.2m aux points d'attaches
- Corde de 60m avec les quadruples pour la tension
- 1 renvoi pour tendre
- banana des 2 côtés

On tend une 1ere fois, il restait je pense 2.5m à 3m entre les poulies (on a donc ramener grosso modo 2 à 3 m de slack), flèche au milieu de 1.60-1.80 environ. Je traverse les 100m.

Les autres commencent à s'essayer sur la slack, trop molle, trop lourde, trop … Bref Voilà déjà des habitués de Maverick et autres qui ne supportent pas de slacker avec des quadruples aux fesses et une sangle assez … physique (c'est pour ça que je l'aime cette sangle, elle t'éduque!!).

Résultat, on retend. ça passe toujours pas pour les gars. On retend (à quatre sur des quadruples, t'as pas de mal…). On a fini avec les poulies à 80 cm l'une de l'autre. Donc on a ramené presque 5m/6m de sangle je pense.

Un pote traverse, on entend un (des) bruit bizarre, genre métallique. On regarde le bloqueur, les mousquetons … tout … rien d'anormal. Puis ce "tic" qui revient de temps en temps, très métallique.

Le pote fini sa traversée. Je me dis "tendue comme ça j'y vais franco, j'essaye une traversée le plus vite possible".

Je me lance, fais 30m et ça fini par péter devant moi. J' ai donc 70m de sangles qui m'arrivent dessus. La slack a pété à 10m du point d'attache (côté où il n'y a pas le système de tension), et traversée la prairie. Je ne suis pas trop mal tombé (une entorse), et j'ai quand même 30m de sangle qui me sont passés sous le bras jusqu'à ce que je la freine (involontairement) entièrement. 

Les conclusions, qui sont ce qui peut vous intéresser :

- le système de tension était back-uppé et est parti dans l'axe pour s’arrêter dans l'arbre (point positif, car sur autant de tension, t'as beau prévoir, si ça pète tu ne sais pas si ça va se comporter comme prévu).

- le tic que l'on entendait est en fait vraiment caractéristique d'une sangle qui craque. C'était en fait l'écho des fibres qui pétaient à l'autre bout, qui venaient se finir dans le système de tension, c'est pour cela que l'on regardait à ce niveau, à tord ( bruit vraiment métallique je le rappelle). Ce tic s'est produit une bonne 30 de fois dans mes souvenirs avant que ça pète. Donc là il y a un message à faire passer je pense, qui peut permettre d'agir plutôt que de subir.

- la slack n'était d'apparence, pas abimée outre une utilisation normale d'une sangle que tu as depuis plus d'un an et avec laquelle nous avons fait bon nombre de waterline et de session slack sous la pluie.

Constat : ça a pété sur les 10 premiers mètres donc là où l'on met les bananas à chaque fois. Clairement la sangle était fragilisée sur toute la zone. De plus le bon nombre de sessions sous la pluie et waterline, avec une sangle qui sèche souvent en tension viennent s'ajouter. Je précise cela pour bien mettre en avant que ce n'est pas la sangle qui est remise en cause mais ce que l'on en fait et la manière dont on la manipule.

Après avoir regardé la slack, plein de fibres ont pété sur toute la longueur des 10m, et un endroit a entièrement lâché (déchirée quoi…) d'où la rupture.

Pour finir, je ne veux pas que la conclusion soit que la slack était trop tendue, car une slack en bon état n'aurait jamais pétée à une 1.2T ou 1.5T mais qu'une slack mal utilisée / entrenue se fragilise très facilement.

Par souci de finance, nous avons investi dans une dark blue de 100m, et nous avons tendus successivement 40 / 50 /60… jusqu'à 100m. Lorsque l'on a des long-waterline, on l'utilise également. Quand les condition deviennent mauvaises on ne s'arrête pas pour autant de slacker… Tout ça pour dire qu'elle a été utilisée pour bien d'autres choses que "simplement" tendre 100m. Et avec l'arrivée de la moon-walk, les gens vont bien entendus tendre 100m, puis 150, puis 200… Le problème c'est que tu mets ton banana à 100, puis 150 puis 200 et avec des tensions de plus en plus importantes sur une sangle qui potentiellement ( pas systématiquement) peut être fragilisée en sont milieu.

Pour finir, je pense que cette sangle avait fait son temps (eh oui forcément), mais il n'y avait pas de marques d'usure prononcée. Donc gaffe quoi…

 J'espère que ça vous sera utile, je crois pour le coup j'ai fait le "beta" testeur dans tous les sens du terme car je ne tends jamais autant la sangle, mais tout comme ce rocher qui a été arraché par les "mous" en tendant la highline, il est des règles qui ne sont pas inutiles de remettre en avant. De plus, on fait cela dans des parcs publics très souvent, il faut donc faire très attentions aux curieux, qui par méconnaissance (et c'est normal) vont aller mettre les mains dans le système de tension alors que tu slack… En l'occurrence, si quelqu'un avait été près du système de tension, on aurait pu avoir un accident et non plus un incident. Donc toujours quelqu'un pour surveiller quand l'autre slack.

Je veux aussi que ça serve pour que les slackers ne prennent pas trop confiance dans le matériel car les réactions qui ont suivies à l'annonce de cela étaient "sangle tonchée, sangle trop tendue, mal entretenue…" genre ce n'est pas à moi que ça arrivera je prends trop soin de mon matos. Tout ceci n'est pas faux dans l'absolu, cette sangle à servie, mais qui n'a pas sa sangle qui a pris l'eau alors qu'elle était en tension, qui n'a pas fait sécher sa slack au soleil… Tout ça fragilise la sangle mais ne se voit pas.

On travail sur fortes tensions et il y a des choses que l'on ne voit pas forcément à l'œil. Une slack a plus de chance de péter lors de la mise en tension, certes, mais aussi lorsque l'on slack.

PRECISIONS :

C'est un pote qui pense que la sangle, quand elle a pété, était autour des 1.2T mais en refaisant les calculs de tension on était à plus en fait.
Quand je tends 100m, on est que 2, quadruple avec 2 renvois donc on ne la sur-tend pas, on doit avoir une flèche de 1m80 en général car on tend toujours aux alentours des 2.2m (à bout de bras quoi, je fais 1.87m).
Cette fois ci nous étions 4, et je pense que l'on avait bien prétendu la slack, du coup avec les 7m que l'on a entre les poulies on a ramené beaucoup d'élasticité. Effectivement je viens de refaire le calcul de tension, on a du monter assez haut sans s'en rendre compte.
Après avoir retendu comme des gorets, je ne pourrais te dire la flèche, peut être de 1m, donc oui on est monté assez haut en tension quand même. Je pense que les indicateurs de tension sont vraiment une bonne chose pour la moon-walk.
Sinon j'étais pieds nus (toujours), ça ne m'a pas brûlé outre mesure, juste entre les doigts de pieds, et pas de quoi en faire un plat, mais je pense que j'ai eu beaucoup de chance, notamment que la slack ne me chope pas le pied, sinon je serai parti en arrière, c'est sur.
Par contre ça m'a emmené le pied qui était sur la slack en arrière, je suis resté assez longtemps en l'air sur une slack qui faisait le serpent devant moi, je suis tombé au sol (rien de grave, ça va déjà mieux, on a reslacké ce weekend), et une fois au sol, c'est moi qui est arrété (involontairement la slack, sinon elle traversait tout je pense). Je suis tombé relativement à l'aplomb de ma position, avec le pied qui est parti en arrière comme dit plus haut.
Mais encore une fois, je pense que j'ai eu de la chance de ne pas me faire choper par la slack. J'ai eu qq brûlures dans le dos, quand les 30m de slack ont défilés, mais très léger.

Conclusions SLACK.FR - Ce que nous devons tous retenir :

- Ne surtendez pas vos longlines, à partir de 100m moins d'1m de flèche devient dangereux.
- Si vous entendez des "tics tics" métalliques, ne cherchez plus, les fibres de votre slackline sont en train de lâcher une par une. Détendez immédiatement la ligne, et essayez de repérer l'éventuelle faiblesse (malheureusement elle peut être invisible) Coupez la slackline pour en faire 2 brins sains si la zone de rupture est flagrante.
- Protégez vous dérrière les arbres lors de la tension, les poulies ne vous atteindront pas dans ce cas là, et mettez des backups. Ne tendez pas vos longlines dans des endroits fréquentés et lorsque des personnes sont dans l'alignement de celles-ci.
- Le matériel s'use, c'est la dure loi de l'entropie, alors faîtes attention lorsque vous utilisez du matériel qui a du vécu.

Soyez prudents,
L'équipe Slack.fr

18 nov. 2011

10 nov. 2011

Soirée « Expérience Outdoor » Montpellier, le Yéti


Présentation :
Cʼest une grande soirée qui sʼannonce le 24 novembre prochain au Gaumont Odysseum de Montpellier avec lʼExpérience Outdoor ; festival de courts-métrages de sport Outdoor (sports nature).
Lʼévasion et le partage dʼexpérience autour de la nature, du sport et des grands espaces seront les points essentiels du programme...
Avec la projection sur grand écran de courts- métrages (dont certains en avant-première) et en présence des athlètes, ce rendez-vous inédit en Languedoc-Roussillon sʼadresse à tous !
Le principe de cette soirée est simple... accueillir des personnalités qui font lʼactualité des sports Outdoor et leur demander de présenter des courts métrages les mettant en scène dans leur activité favorite... pour le bonheur de tous !
Lʼalpinisme, l'escalade, la slack line (funambulisme revisité), le base jump ou encore le ski alpinisme seront à lʼaffiche en présence des athlètes tels que Mathieu BOUYOUD (grimpe) (Millet) et Stéphane BROSSE (ski alpinisme) (Millet), Christophe DUMAREST (alpinisme) (Gore Tex) (Petzl), Daniel DU LAC (grimpe) (Millet) (Petzl) et Tancrède MELET (base jump) de la Team Skyliners/Slack.fr.

Programme : 
Entre autres :
SlackLine et Base jump >Avec lʼaimable participation du Yeti et Tancrède MELET
I believe I can fly (flight of the frenchies) ‒ Extraits de 14 minutes ‒ réalisé par Sebastien Montaz-Rosset ‒ France ‒ 2011. Ils avaient mis toutes les chances de leur côté: des Aiguilles du Diable à 4100 mètres aux plus hautes tours de Paris en passant par leur Laboratoire des gorges du Verdon, les Skyliners, funambules modernes, repoussent les limites de l’équilibre. Mais ici, dans les fjords norvégiens le jeu n’est pas sans conséquences. “ Il est venu me confier qu’il avait si peur...puis il a commencer à marcher sur la ligne”. Julien et Tancrède, inséparable même dans le doute ont posé leurs baudriers. Maintenant ils se préparent à prendre une direction radicale et comptent bien voler de la highline.... Suivre ce groupe d'amis pendant leurs voyages et découvrir le vrai sens du mot liberté. Où vivre simplement, rire, se faire plaisir et explorer de nouveaux espaces sont les ingrédients essentiels de leur voyage vers l'inconnu.

CONTACT INFOS RESERVATIONS :
LeYeti- 13 rue Louis Bréguet 34830 Jacou
tél:0467597495-Fax:0499622435-
email: contact@le-yeti.net.
SITE WEB : www.experience-outdoor.com
TARIF :
Le billet d'entrée est à 5€ et 3€ pour les licenciés des fédérations suivantes : FFME, FFRP, CAF, FFA... l'intégralité des recettes de cette soirée sera reversée à des projets environnementaux en lien avec les sports outdoor. (Exemple de projet à lʼétude: signalétique en bas des voies d'escalade pour la protection des Aigles de Bonelli ... sensibilisation au respect des autres espèces vivants sur le territoire des sports Outdoor).
Attention : places limitées à 500 personnes !


9 nov. 2011

Une vue sur le slack tour de Grenoble !


C’est au parc de l’île d’amour à Grenoble, ce week-end du 5 et 6 novembre, que les arbres ont accueillis une toile de slacklines et leurs slackers. Du débutant au funambule chevronné, du jeune au moins jeune, venant de partout et d’ailleurs (les Chambériens étaient venus en masse !), ils étaient au rendez-vous organisé par slack.fr avec Julien Millot, la « célébrité » de la highline....

La suite ici :
http://entreuxdeux.wordpress.com/2011/11/08/la-tete-dans-les-nuages/

Merci beaucoup Agnès !

3 nov. 2011

Jumpline Slack.fr



Voilà pour ceux qui se le demande, à quoi nous travaillons. Une nouvelle sangle Jumpline.
Voilà le résultat que nous avons obtenu.
Pour les détails techniques et ceux de commercialisation, nous vous demandons encore un peu de patience.

A bientôt
L'équipe Slack.fr,

2 nov. 2011

Calendrier Slackline



Le 04 novembreRencontres du Cinema de Montagne à Paris le 4 novembre , pour ceux qui veulent y venir :
Avec Julien Millot et Tancrède Melet
C'est au theatre ADYAR dans le 7eme. Attention il faut s'inscrire :
Renseignements et inscriptions : cinema-montagne@auvieuxcampeur.fr
g.neveu@allibert-trekking.com

Le 05 novembre
Slack.fr Tour à Grenoble avec les habitués, et Julien Millot.
Voir ci dessous.

Le 11 novembre.
Le documentaire "I believe, i can fly" sera disponible dans son intégralité.

Le 11 novembre à Aix en Provence Défi Slack au parcours accrobranche du pont de l arc
Idée général: rassembler et échanger entre slackeurs du 13 et d’ailleurs et faire découvrir aux autres ce sport.
Site: face au CREPS d'aix en provence , Parcours accro du pont de l'arc. Situé au bord d'une rivière sur un terrain plat et bien fourni en arbres.
Gratuit pour les participants, De 10 h à 18 h j'installe 6 slacks et j’espère que ceux qui viendront en installeront en plus ( j'ai des arbres et de l'espace)
je pose une slack de 15 m en hilgtline avec une cq en haut et une slack de 15 m au dessus de la rivière sans cq a 1 m au dessus de l'eau ( trente centimètres de fond)
il est possible d'installer une highline de 27 m a 15 m du sol , mais je laisse cela au spécialistes!
Contact : 06 09 89 64 91 jean philippe
mail : indianforestaix@gmail.com
Adresse; Chemin du viaduc - 13090 aix en provence

N'hésitez pas à nous écrire pour faire annoncer vos évènements, vos sorties.


Salut à tous, ce message s'adresse aux Toulousains et environs. Gros week end slack à Terreblanque organisé encore une fois par Adrien ce samedi et dimanche, avec 2 treeline (15 et 25m) et peut être une 10m pour l'initiation et longline (60 et 90m). Skippy sera présent également, donc sûrement un peu de jonglage et autres. C'est le festislack non officiel des Toulousains, l'équipe slack.fr refusant toujours de nous rendre visite ;-) , si vous voulez de l'info bah y a qu'a demander ici ou sur le mur des "tetes de noeuds". A plus