5 avr. 2011

Highline - Faites attention à vous


Plus que jamais, la slackline se répand en France. C'est avec un immense plaisir que nous voyons le nombre de pratiquants augmenter, les niveaux s'élever, les projets se réaliser.

Sans vouloir jouer les anciens, ni brider les ambitions, nous jugeons important de vous mettre en garde sur certains points importants qui touchent à votre sécurité et à celle de votre entourage lorsque vous pratiquez la slackline.

Pratiquer la slackline au sol reste une pratique essentiellement ludique avec peu de risques. Néanmoins nous avons pu voir au cours de l'année passée, des os félés, un trauma cranien, des hématomes assez conséquents. Si la plupart du temps, la principale cause d'un accident est le slackliner lui-même (qui doit être conscient de ce qu'il tente et des éventuels conséquences néfastes sur son avenir), parfois les causes sont différentes (comme du matériel qui casse).
Nous le répétons assez lors des billets sur la longline, les tensions mises en jeu peuvent être grandes, il convient de faire attention où vous tendez vos lignes (pour ne pas vous blesser ou blesser les passants), et avec quel matériel (ne pas utiliser de linelock pour faire une longline de 100m par exemple = rupture de sangle assurée)

Pratiquer le highline attire de plus en plus de jeunes slackliners. Réalisée dans de bonnes conditions avec du matériel adéquat, installée par des personnes compétentes, marcher sur une highline est relativement peu dangereux pour peu qu'on en ait le niveau. On ne le voit sans doute pas dans toutes les vidéos qui circulent sur internet, mais un highliner capable de monter une highline dans de bonnes conditions est une personne qui a plusieurs compétences qu'il réunit : organisation, discernement, savoirs sur les techniques de cordes et de noeuds, sur les ancrages, possession de matériel adéquat (mousquetons surdimensionnés, anneaux de leash, baudrier, élingues de manutention), expérience préalable au sol.

Le guide du highline est là en tant que repère, mais ce n'est pas la règle. L'expérience est prédominante et s'acquiert par la théorie, mais surtout au contact de personnes qui ont de l'expérience (highliner, grimpeurs, cordistes, canyonneur, spéléologues, guide de montagne, etc). Et même des personnes compétentes font des erreurs d'appréciation. Que faut-il en déduire ? Ne vous arrêtez jamais de réfléchir à votre sécurité en highline, soyez à ce que vous faîtes, soyez prudents.

Donc pour faire clair :
- pas de highline avec un kit chill ou click ou une baobab. Ce n'est pas fait pour : Achetez du matériel d'escalade, ou mieux de travaux sur cordes. Acheter une sangle adéquate, une corde statique pour faire le backup. Oui c'est cher, mais moins que votre vie ou celle de votre meilleur pote.
- pas de highline si vous ne savez pas faire un noeud de huit : Entrainez vous au sol à simuler une installation de highline. Demander de l'aide (à nous) mais aussi aux personnes expérimentées. Imaginer les scénarios si une pièce de l'installation casse pour vérifier que vous serez toujours retenu.
- pas de highline si vous ne savez pas marcher et vous lever sur le double de la distance : C'est empirique mais c'est relativement vrai. Vous pouvez y aller "à l'arrache" évidemment, mais soyez conscient que le miracle ne s'accomplira pas là-haut.
- pas de highline si vous avez le moindre doute sur l'installation : Cela arrive même aux meilleurs qu'une installation défaille comme récemment avec une erreur d'équipement qui a fait écrouler tout un pan de falaise.
- pas de highline pour "faire comme à la télé" : En tant que membre des "bad slackliners", j'ai une certaine responsabilité sur la vulgarisation de la pratique et sur la diffusion de cascades à sensations d'un goût plus ou moins douteux. Je ne peux pas me permettre de dire ce qu'il faut et ne faut pas faire. Je peux seulement vous assurer que nos démarches avant de telles cascades sont réfléchies, menées d'une manière extrèmement sérieuse, et sont la suite logique d'années de pratiques en tous genres.

Faîtes attention à vous, soyez responsables, réflechissez, vous en sortirez grandi et notre jeune sport aussi.
Julien

5 commentaires:

Boris a dit…

pour ce qui est des line-lock au delà de 100 mètres, qu'en est-il des "sleeved-linelockers" avec 2 anneaux d'acier et une sangle tubulaire 1 3/8 qui passe dans la sangle principale pour la protéger?

Julien MILLOT a dit…

Bonne question.
Nous n'avons pas eu la possibilité de faire des tests de résistance en laboratoire avec cette méthode. Je ne peux pas te donner de chiffres.
Je sais que cette méthode est un peu plus solide qu'un linelock normal, mais pas autant que des systemes bananas.

Vinz a dit…

Bonjour,
Nous avons 2 slacks tubulaires de 25m et voudrions monter une 40 (puis 50) en raboutant les 2. (avant d'acheter une vraie longline)
Pensez-vous qu'il y ai un risque de rupture sur les sangles au niveau des linelocks?
Et au niveau des boucles cousues?
Quelle est l'alternative aux bananas qui sont vraiment chères?!... Le huit d'escalade fait mal travailler la sangle non? C'est pire que le linelock?
Merci pour les infos!

Anonyme a dit…

Salut vinz, c est Julien de Slack.fr
Si tu raboutes les lignes fais en sorte de le faire avec un mousqueton acier sur dimensionné. Je ne recommande évidemment pas de le faire mais jenl ai déjà fait moi même évidemment.
Sur 50m t'y ne devrais pas avoir de problèmes de tension sur les linelocks. Jusqu'a 70m avec des tensions raisonnables, le linelock tiendra, mais risquera s'user prématurément ta sangle. Nous savons que les bananas représentent un investissement conséquent mais c'est vraiment un investissement indestructible et un atout pour la confiance de ton installation.
La technique avec le huit d escalade semble bonne mais nous n avons aucune idée des résistances du montage.

Anonyme a dit…

bonjour, j'ai déjà pratiqué pas mal de fois le highline avec des personnes expérimentées et je me demandais pourquoi est ce qu'on utilise une corde statique et non dynamique. eux ne connaissaient pas la réponse... et également, y aurait il des formules que vous voudriez bien partager pour calculer la tension exercée sur notre système afin de mieux prévoir les risques?
merci d'avance!
louis