9 déc. 2011

Résultats Concours Photo 2011 "Lieu Insolite"

Merci à tous! Vous avez été nombreux à participer et le choix fût rude pour départager les 3 lauréats...
Nous sommes restés fidèles au thème pour désigner les gagnants.

Parmi les lauréats, le 1er prix c'est dégagé très simplement. Une évidence. La photo est soignée, le thème respecté et l'humour bien présent: The "Eyeliner" est notre coup de coeur.

Le choix du deuxième a été beaucoup plus délicat, il nous a divisé. Nous avons été bien sensible à l'expérience spéléologique et à sa narration, reste que le matériel utilisé n'est pas celui que nous préférons ;-). Thibault, (un lillois bien connu de nos services:-) a assuré un max à New York. Les ancrages humains, l'affiche pour le combat de "free fight", les grattes-ciel et la spontanéité donne beaucoup de profondeur au cliché.



Le premier prix: Verena Artaux Deloche, est récompensé par une hygge piece de son choix, un bonnet Slack.fr, deux SladLock Power (qui seront disponible mi-Janvier).



Le deuxième prix: Thibaut Zwolinski, est récompensé par un hoodie de son choix, un bonnet Slack.fr, deux Sladlock Light (qui seront disponibles mi-Janvier).



Le troisième prix: Emeric Petey, est récompensé par un bonnet Slack.fr et un kit Click.

Une sélection de cliché ayant participé au concours sera disponible sur notre page facebook.

Merci encore à tous de votre participation.








22 nov. 2011

Jelena, Tancrede et Marisol

Bonne lecture :)

Article Mexique

19 nov. 2011

Retour d'expérience sur une longline qui casse sous ses pieds

Emmanuel Augé a eu de la chance, il nous fait par de son expérience malheureuse en longline, merci à lui, et bon rétablissement (il va mieux déjà). 

LES FAITS :

Un petit message pour information, parce que sur ce coup là on a peut être bien inauguré et eu beaucoup de chance… On a pété une dark blue, tendue sur 100m. Ce n'est pas pour s'en vanter, loin de là, surtout quand c'est ton installation qui pète…

Les conditions sont les suivantes (et je n'ai en fait pas vraiment d'interrogation sur le pourquoi du comment ça cassé) :
- Slack tendue à 2.2m aux points d'attaches
- Corde de 60m avec les quadruples pour la tension
- 1 renvoi pour tendre
- banana des 2 côtés

On tend une 1ere fois, il restait je pense 2.5m à 3m entre les poulies (on a donc ramener grosso modo 2 à 3 m de slack), flèche au milieu de 1.60-1.80 environ. Je traverse les 100m.

Les autres commencent à s'essayer sur la slack, trop molle, trop lourde, trop … Bref Voilà déjà des habitués de Maverick et autres qui ne supportent pas de slacker avec des quadruples aux fesses et une sangle assez … physique (c'est pour ça que je l'aime cette sangle, elle t'éduque!!).

Résultat, on retend. ça passe toujours pas pour les gars. On retend (à quatre sur des quadruples, t'as pas de mal…). On a fini avec les poulies à 80 cm l'une de l'autre. Donc on a ramené presque 5m/6m de sangle je pense.

Un pote traverse, on entend un (des) bruit bizarre, genre métallique. On regarde le bloqueur, les mousquetons … tout … rien d'anormal. Puis ce "tic" qui revient de temps en temps, très métallique.

Le pote fini sa traversée. Je me dis "tendue comme ça j'y vais franco, j'essaye une traversée le plus vite possible".

Je me lance, fais 30m et ça fini par péter devant moi. J' ai donc 70m de sangles qui m'arrivent dessus. La slack a pété à 10m du point d'attache (côté où il n'y a pas le système de tension), et traversée la prairie. Je ne suis pas trop mal tombé (une entorse), et j'ai quand même 30m de sangle qui me sont passés sous le bras jusqu'à ce que je la freine (involontairement) entièrement. 

Les conclusions, qui sont ce qui peut vous intéresser :

- le système de tension était back-uppé et est parti dans l'axe pour s’arrêter dans l'arbre (point positif, car sur autant de tension, t'as beau prévoir, si ça pète tu ne sais pas si ça va se comporter comme prévu).

- le tic que l'on entendait est en fait vraiment caractéristique d'une sangle qui craque. C'était en fait l'écho des fibres qui pétaient à l'autre bout, qui venaient se finir dans le système de tension, c'est pour cela que l'on regardait à ce niveau, à tord ( bruit vraiment métallique je le rappelle). Ce tic s'est produit une bonne 30 de fois dans mes souvenirs avant que ça pète. Donc là il y a un message à faire passer je pense, qui peut permettre d'agir plutôt que de subir.

- la slack n'était d'apparence, pas abimée outre une utilisation normale d'une sangle que tu as depuis plus d'un an et avec laquelle nous avons fait bon nombre de waterline et de session slack sous la pluie.

Constat : ça a pété sur les 10 premiers mètres donc là où l'on met les bananas à chaque fois. Clairement la sangle était fragilisée sur toute la zone. De plus le bon nombre de sessions sous la pluie et waterline, avec une sangle qui sèche souvent en tension viennent s'ajouter. Je précise cela pour bien mettre en avant que ce n'est pas la sangle qui est remise en cause mais ce que l'on en fait et la manière dont on la manipule.

Après avoir regardé la slack, plein de fibres ont pété sur toute la longueur des 10m, et un endroit a entièrement lâché (déchirée quoi…) d'où la rupture.

Pour finir, je ne veux pas que la conclusion soit que la slack était trop tendue, car une slack en bon état n'aurait jamais pétée à une 1.2T ou 1.5T mais qu'une slack mal utilisée / entrenue se fragilise très facilement.

Par souci de finance, nous avons investi dans une dark blue de 100m, et nous avons tendus successivement 40 / 50 /60… jusqu'à 100m. Lorsque l'on a des long-waterline, on l'utilise également. Quand les condition deviennent mauvaises on ne s'arrête pas pour autant de slacker… Tout ça pour dire qu'elle a été utilisée pour bien d'autres choses que "simplement" tendre 100m. Et avec l'arrivée de la moon-walk, les gens vont bien entendus tendre 100m, puis 150, puis 200… Le problème c'est que tu mets ton banana à 100, puis 150 puis 200 et avec des tensions de plus en plus importantes sur une sangle qui potentiellement ( pas systématiquement) peut être fragilisée en sont milieu.

Pour finir, je pense que cette sangle avait fait son temps (eh oui forcément), mais il n'y avait pas de marques d'usure prononcée. Donc gaffe quoi…

 J'espère que ça vous sera utile, je crois pour le coup j'ai fait le "beta" testeur dans tous les sens du terme car je ne tends jamais autant la sangle, mais tout comme ce rocher qui a été arraché par les "mous" en tendant la highline, il est des règles qui ne sont pas inutiles de remettre en avant. De plus, on fait cela dans des parcs publics très souvent, il faut donc faire très attentions aux curieux, qui par méconnaissance (et c'est normal) vont aller mettre les mains dans le système de tension alors que tu slack… En l'occurrence, si quelqu'un avait été près du système de tension, on aurait pu avoir un accident et non plus un incident. Donc toujours quelqu'un pour surveiller quand l'autre slack.

Je veux aussi que ça serve pour que les slackers ne prennent pas trop confiance dans le matériel car les réactions qui ont suivies à l'annonce de cela étaient "sangle tonchée, sangle trop tendue, mal entretenue…" genre ce n'est pas à moi que ça arrivera je prends trop soin de mon matos. Tout ceci n'est pas faux dans l'absolu, cette sangle à servie, mais qui n'a pas sa sangle qui a pris l'eau alors qu'elle était en tension, qui n'a pas fait sécher sa slack au soleil… Tout ça fragilise la sangle mais ne se voit pas.

On travail sur fortes tensions et il y a des choses que l'on ne voit pas forcément à l'œil. Une slack a plus de chance de péter lors de la mise en tension, certes, mais aussi lorsque l'on slack.

PRECISIONS :

C'est un pote qui pense que la sangle, quand elle a pété, était autour des 1.2T mais en refaisant les calculs de tension on était à plus en fait.
Quand je tends 100m, on est que 2, quadruple avec 2 renvois donc on ne la sur-tend pas, on doit avoir une flèche de 1m80 en général car on tend toujours aux alentours des 2.2m (à bout de bras quoi, je fais 1.87m).
Cette fois ci nous étions 4, et je pense que l'on avait bien prétendu la slack, du coup avec les 7m que l'on a entre les poulies on a ramené beaucoup d'élasticité. Effectivement je viens de refaire le calcul de tension, on a du monter assez haut sans s'en rendre compte.
Après avoir retendu comme des gorets, je ne pourrais te dire la flèche, peut être de 1m, donc oui on est monté assez haut en tension quand même. Je pense que les indicateurs de tension sont vraiment une bonne chose pour la moon-walk.
Sinon j'étais pieds nus (toujours), ça ne m'a pas brûlé outre mesure, juste entre les doigts de pieds, et pas de quoi en faire un plat, mais je pense que j'ai eu beaucoup de chance, notamment que la slack ne me chope pas le pied, sinon je serai parti en arrière, c'est sur.
Par contre ça m'a emmené le pied qui était sur la slack en arrière, je suis resté assez longtemps en l'air sur une slack qui faisait le serpent devant moi, je suis tombé au sol (rien de grave, ça va déjà mieux, on a reslacké ce weekend), et une fois au sol, c'est moi qui est arrété (involontairement la slack, sinon elle traversait tout je pense). Je suis tombé relativement à l'aplomb de ma position, avec le pied qui est parti en arrière comme dit plus haut.
Mais encore une fois, je pense que j'ai eu de la chance de ne pas me faire choper par la slack. J'ai eu qq brûlures dans le dos, quand les 30m de slack ont défilés, mais très léger.

Conclusions SLACK.FR - Ce que nous devons tous retenir :

- Ne surtendez pas vos longlines, à partir de 100m moins d'1m de flèche devient dangereux.
- Si vous entendez des "tics tics" métalliques, ne cherchez plus, les fibres de votre slackline sont en train de lâcher une par une. Détendez immédiatement la ligne, et essayez de repérer l'éventuelle faiblesse (malheureusement elle peut être invisible) Coupez la slackline pour en faire 2 brins sains si la zone de rupture est flagrante.
- Protégez vous dérrière les arbres lors de la tension, les poulies ne vous atteindront pas dans ce cas là, et mettez des backups. Ne tendez pas vos longlines dans des endroits fréquentés et lorsque des personnes sont dans l'alignement de celles-ci.
- Le matériel s'use, c'est la dure loi de l'entropie, alors faîtes attention lorsque vous utilisez du matériel qui a du vécu.

Soyez prudents,
L'équipe Slack.fr

18 nov. 2011

10 nov. 2011

Soirée « Expérience Outdoor » Montpellier, le Yéti


Présentation :
Cʼest une grande soirée qui sʼannonce le 24 novembre prochain au Gaumont Odysseum de Montpellier avec lʼExpérience Outdoor ; festival de courts-métrages de sport Outdoor (sports nature).
Lʼévasion et le partage dʼexpérience autour de la nature, du sport et des grands espaces seront les points essentiels du programme...
Avec la projection sur grand écran de courts- métrages (dont certains en avant-première) et en présence des athlètes, ce rendez-vous inédit en Languedoc-Roussillon sʼadresse à tous !
Le principe de cette soirée est simple... accueillir des personnalités qui font lʼactualité des sports Outdoor et leur demander de présenter des courts métrages les mettant en scène dans leur activité favorite... pour le bonheur de tous !
Lʼalpinisme, l'escalade, la slack line (funambulisme revisité), le base jump ou encore le ski alpinisme seront à lʼaffiche en présence des athlètes tels que Mathieu BOUYOUD (grimpe) (Millet) et Stéphane BROSSE (ski alpinisme) (Millet), Christophe DUMAREST (alpinisme) (Gore Tex) (Petzl), Daniel DU LAC (grimpe) (Millet) (Petzl) et Tancrède MELET (base jump) de la Team Skyliners/Slack.fr.

Programme : 
Entre autres :
SlackLine et Base jump >Avec lʼaimable participation du Yeti et Tancrède MELET
I believe I can fly (flight of the frenchies) ‒ Extraits de 14 minutes ‒ réalisé par Sebastien Montaz-Rosset ‒ France ‒ 2011. Ils avaient mis toutes les chances de leur côté: des Aiguilles du Diable à 4100 mètres aux plus hautes tours de Paris en passant par leur Laboratoire des gorges du Verdon, les Skyliners, funambules modernes, repoussent les limites de l’équilibre. Mais ici, dans les fjords norvégiens le jeu n’est pas sans conséquences. “ Il est venu me confier qu’il avait si peur...puis il a commencer à marcher sur la ligne”. Julien et Tancrède, inséparable même dans le doute ont posé leurs baudriers. Maintenant ils se préparent à prendre une direction radicale et comptent bien voler de la highline.... Suivre ce groupe d'amis pendant leurs voyages et découvrir le vrai sens du mot liberté. Où vivre simplement, rire, se faire plaisir et explorer de nouveaux espaces sont les ingrédients essentiels de leur voyage vers l'inconnu.

CONTACT INFOS RESERVATIONS :
LeYeti- 13 rue Louis Bréguet 34830 Jacou
tél:0467597495-Fax:0499622435-
email: contact@le-yeti.net.
SITE WEB : www.experience-outdoor.com
TARIF :
Le billet d'entrée est à 5€ et 3€ pour les licenciés des fédérations suivantes : FFME, FFRP, CAF, FFA... l'intégralité des recettes de cette soirée sera reversée à des projets environnementaux en lien avec les sports outdoor. (Exemple de projet à lʼétude: signalétique en bas des voies d'escalade pour la protection des Aigles de Bonelli ... sensibilisation au respect des autres espèces vivants sur le territoire des sports Outdoor).
Attention : places limitées à 500 personnes !


9 nov. 2011

Une vue sur le slack tour de Grenoble !


C’est au parc de l’île d’amour à Grenoble, ce week-end du 5 et 6 novembre, que les arbres ont accueillis une toile de slacklines et leurs slackers. Du débutant au funambule chevronné, du jeune au moins jeune, venant de partout et d’ailleurs (les Chambériens étaient venus en masse !), ils étaient au rendez-vous organisé par slack.fr avec Julien Millot, la « célébrité » de la highline....

La suite ici :
http://entreuxdeux.wordpress.com/2011/11/08/la-tete-dans-les-nuages/

Merci beaucoup Agnès !

3 nov. 2011

Jumpline Slack.fr



Voilà pour ceux qui se le demande, à quoi nous travaillons. Une nouvelle sangle Jumpline.
Voilà le résultat que nous avons obtenu.
Pour les détails techniques et ceux de commercialisation, nous vous demandons encore un peu de patience.

A bientôt
L'équipe Slack.fr,

2 nov. 2011

Calendrier Slackline



Le 04 novembreRencontres du Cinema de Montagne à Paris le 4 novembre , pour ceux qui veulent y venir :
Avec Julien Millot et Tancrède Melet
C'est au theatre ADYAR dans le 7eme. Attention il faut s'inscrire :
Renseignements et inscriptions : cinema-montagne@auvieuxcampeur.fr
g.neveu@allibert-trekking.com

Le 05 novembre
Slack.fr Tour à Grenoble avec les habitués, et Julien Millot.
Voir ci dessous.

Le 11 novembre.
Le documentaire "I believe, i can fly" sera disponible dans son intégralité.

Le 11 novembre à Aix en Provence Défi Slack au parcours accrobranche du pont de l arc
Idée général: rassembler et échanger entre slackeurs du 13 et d’ailleurs et faire découvrir aux autres ce sport.
Site: face au CREPS d'aix en provence , Parcours accro du pont de l'arc. Situé au bord d'une rivière sur un terrain plat et bien fourni en arbres.
Gratuit pour les participants, De 10 h à 18 h j'installe 6 slacks et j’espère que ceux qui viendront en installeront en plus ( j'ai des arbres et de l'espace)
je pose une slack de 15 m en hilgtline avec une cq en haut et une slack de 15 m au dessus de la rivière sans cq a 1 m au dessus de l'eau ( trente centimètres de fond)
il est possible d'installer une highline de 27 m a 15 m du sol , mais je laisse cela au spécialistes!
Contact : 06 09 89 64 91 jean philippe
mail : indianforestaix@gmail.com
Adresse; Chemin du viaduc - 13090 aix en provence

N'hésitez pas à nous écrire pour faire annoncer vos évènements, vos sorties.


Salut à tous, ce message s'adresse aux Toulousains et environs. Gros week end slack à Terreblanque organisé encore une fois par Adrien ce samedi et dimanche, avec 2 treeline (15 et 25m) et peut être une 10m pour l'initiation et longline (60 et 90m). Skippy sera présent également, donc sûrement un peu de jonglage et autres. C'est le festislack non officiel des Toulousains, l'équipe slack.fr refusant toujours de nous rendre visite ;-) , si vous voulez de l'info bah y a qu'a demander ici ou sur le mur des "tetes de noeuds". A plus

31 oct. 2011

Slack.fr Tour - Grenoble - 5 Novembre - 10h

Salut à tous,

La ville de Grenoble nous a donné l'aimable autorisation d'utiliser les arbres du Parc de l'Ile d'Amour (quel doux nom) près de l'université Grenoble I - Joseph Fourier (moins doux mais bon...) pour y organiser une étape du Slack.Fr tour ce Samedi 5 Novembre 2011 à partir de 10h.


Venez donc avec vos slack, vos amis, un max de protections d'arbres (tapis,linos), de la bonne bouffe, et votre sacro-sainte bonne humeur pour se battre contre une météo incertaine à l'heure où j'écris ces quelques mots. La pluie ne nous arrêtera pas !

Le dimanche 6, nous irons avec les plus valeureux nous frotter aux belles highlines des 3 pucelles !

Venez nombreux, faites passer le mot !
A samedi,

Julien

28 oct. 2011

Skyliners / I believe I can Fly / highline-base jump story

Voilà maintenant près de deux ans que Sébastien Montaz a rencontré Julien Millot et Jelena Schradi au Parmelan lors de l'installation d'une mini highline "le Hole de Mercier" puis du "Ritson Gap".

Par la suite Julien lui présenta Tancrède, Antoine, Sébastien et Ingrid, les Badslackliners au complet. On peut dire, que le niveau a sacrément augmenté. L'émulation d'équipe a abouti sur de beaux projets quasiment toujours filmés et montés (soit par les acteurs eux-même, soit par Sébastien).

Aujourd'hui, le trailer de "I believe I can fly" un reportage de 40 minutes présentant la réalisation d'un Base Line, c'est à dire la traversée d'une highline et du saut depuis celle-ci en base jump, vient d'être mise en ligne

Les images et la réalisation sont d'une beauté qui en font presque oublier les heures d'entrainement et de passion nécessaire à cet accomplissement.




La première partie du documentaire, accessible gratuitement, présente une traversée en free-solo (sans sécurité) d'une highline en Norvège au Kjerag par Bernhard Witz. Cette séquence fait froid dans le dos bien que Bernard soit dans total état de contrôle, la marche est paisible.



Bon weekend à tous,






25 oct. 2011

Deux Frenchies aux Etats-Unis: Vive le French-Free!


Récit: Antoine Moineville
Photos: Sébastien Brugalla, Antoine Moineville
(Si tu cliques sur une photo tu as tout le diaporama)

Prélude

C'est non sans une émotion partagée que je suis de retour en France après quelques semaines de pur plaisir dans la vallée du Yosemite avec mon acolyte BadSlackliners Sébastien Brugalla, la crevette aux pinces d'acier. Tels deux vikings déshérités nous voilà débarquant dans la vallée en compagnie de nos deux furieux bien que forts sympathiques Jo et Oliv'.


Et oui, déshérité! Car il y a fort longtemps Sèb et moi avons combattu ensemble, côte à côte, dans des conditions difficiles voir même extrêmes, au gré des vents et des gouffres tous plus impressionnants les uns que les autres. De fiers guerriers que nous étions, je m'en rappelle encore...

Mais là je ne dirais pas que ce temps est révolu mais il y aurait eu comme un léger laissé aller de notre part:


Sébastien est quelque peu grassouillet du fait de n'avoir fait plus que du parachutisme ces derniers mois...


Moi, je me sens encore rouillé et pas tout à fait remis des blessures de mes combats antérieurs.

L'art de la rooste à l'état pur: one, two, free, fight!

Oui, l'art de la fissure américaine, s'il en est, ne nous aura pas laissé indifférent: mmmh, je n'ai pas mal à mes pieds, mmmh je n'ai pas mal à mes mains que je verrouille dans ses fissures moelleuses de granite pur...

Lisse, très lisse tout ca.


1ère longueur de 'Serenity Crack', belle classique, idéale pour l 'acclimatation

Grimper en fissure demande un énorme effort d'adaptation autant d'un point de vu technique que mental. C'est une grimpe très pragmatique. Dépourvu de réglettes, le mur est lisse et mal-adhérent, avec la fissure, nette et précise comme seul moyen de progression.

Le fameux verrou de main, ou le 'Jam' comme ils disent là-bas.

Une technique que nous connaissons mal qui consiste à malaxer sa main dans une fissure jusqu'à ce qu'elle se coince et à ce moment là tu peux tirer dessus. On est alors obligé (sauf pour les très très forts) de se confectionner des gants en tape pour se protéger le dessus des mains et le poignet.

Ça fait tout de même un peu mal au début... Mais comme nous le dirait le moine Shaolin, spécialiste émérite du coup de tibia sur barre de fer et truc sado en tout genre: « c'est en faisant qu'on apprend à faire avec».

Alors nous avons appris...



Olivier dans une belle longueur en 5 du Central Pillar of Frenzy.


Plein soleil dans Sons of Yesterday


Dans le crux de 'Separate Reality', une longueur renversante!

Le pragmatisme à l'Américaine: 'Suivez la ligne Monsieurs!'
La fissure peut s'engoncer au fond d'un dièdre, traverser sous un toit, et conserve systématiquement son tracé rectiligne et géométrique. Pur!


Le great roof (el capitan, The Nose) ici passé en artif mais libéré par Lynn Hill en 1994 
(note de Slack.fr, faut voir la video de Lynn, elle est FATALE)


La largeur de la fissure influe énormément sur le style de la grimpe, techniquement, mais aussi au niveau de l'engagement. Car les protections déjà existantes y sont rares (sauf pour les relais) ce qui nécessite de grimper charger comme des sapins de noël de friends de toutes les tailles jusqu'aux plus gros.
Parfois, dans une cheminée ou un offwidth, parce que trop large, il n'est plus possible de poser aucune protection, il faut alors grimper sans tomber ce qui pimente un peu la partie...

La fissure mangeuse de corps ou la fissure mangeuse de doigts :


Sortie de cheminée bien rotor dans Roostrum


Superbe fissure à doigt en 5.11c, Rostrum.

Elle peut être à doigts, à mains, à poings,à double poings, à corps et hardcore aussi.


Antoine et Sèb à la sortie de 2 longueurs corriaces et pourtant annoncées facile dans le topo 




Paradoxalement, c'est dans les niveaux les plus accessibles que la grimpe est la plus déroutante, un peu comme nos bons vieux V des familles chamoniards.
La méfiance est donc de mise. Règle n°1 pour grimper au Yosemite: commencer modérément, tranquillement, sans ambition de perf, dans des voies abordables.

Objectif Big Wall:
Test number 1:

Le Half Dome première expérience d'une grimpe 'fast and light'. (sac à dos léger, sans bivouac, un peu d'eau, quelques barres).

Stratégie: La légèreté pour plus de rapidité afin de gravir les 800m de paroi avant (si possible) l'arrivée de la nuit. Bivouac peu recommandé...

Conséquence: Nous découvrons le French Free, expression Américaine qui décrit le fait de grimper en libre en s'autorisant sans le moindre scrupule d'utiliser les protections lorsque ça sent le roussi.

Pas très éthique, il est vrai.


Longueur précédant les Zig Zag, section raide de la voie où le French-free est de mise

Mais une fois lancé dans l'aventure une partie du cerveau, précisément celle concernant l'éthique et le style, s'inhibe en temps soit peu et afin de laisser le champ libre à nos instincts les plus enfouis qui peuvent refaire surface dans un concert de grognements de sanglier en rute.


Sommet du half Dome, contents! 

Pas très catholique tout ça... Mais bon, encore une fois on fait avec, et surtout on s'amuse!
Test réussi. 
"Come on for climb El Capitan, now!!!"

Le style alpin certes! Et le big wall?


El Capitan, au pied d'une parois légendaire....


Stratégie:

itinéraire: The Nose 900m 31 longueurs
3 bivouacs sur vire
2 patates (sacs de hissage)
1 shit-box...

Nous n'opterons pas pour le fast and light dans cette ascension. Alors nous avons hissé deux patates. De l'eau (environ 40litres), nourriture, le bivouac, et le petit 'confort'. Très, très, très lourd donc très lent!

Et oui, pour ne rien vous cacher, un des objectifs de notre séjour, hormis celui de se régaler, était de se faire la main aux techniques du big wall.

Idée: acquérir une expérience, se jauger avec de la suite dans les idées...

Question: comment, avec une bande de doux dingues typés Skyliners, pourrions nous monter au sommet d'une montagne accompagnés de nos joujoux favoris (slack, parachute, autres)?

Réponse spécialement pour vous lady and gentlemen...

Le BIG WALL!! (ps: nous n'avons rien inventé)


Du vide comme dans vos pires cauchemars


Le profil de rêve pour s'exposer à un vide propre et puissant.



Whaaaw! Génial du big wall! C'est très exitant tout ça. Oooh oui...
- Ambiance bivouac sur vire
- Repos bien mérité après une longue journée passée à grimper, artifer, hisser sous un soleil de plomb.


- Petit apéro, manger, boire et dormir.
- Expérimentation de la shit box...


- Lever (5h), petit déjeuner, refaire les sacs, et grimper!


Ambiance grimpe:


Sèb et Antoine dans Boot Flake, 3éme jour,2ème longueur; Photo: Tom Evans (http://elcapreport.com/)


Pancake flake, 22ème longueurs, du libre comme dans un rêve.


Sèb dans Changing Corner. Le sommet est proche


Je ne saurais mieux vous décrire le plaisir de cette expérience que ces photos ci-dessus. Voir cette fameuse vallée en vrai de vrai aura changé quelque chose en moi: l'envie irrépressible d'y retourner! 

Le potentiel y est énorme, des projets partout. Et la highline que nous n'avons pas faite...

C'est le petit hic du séjour ça. Mon épaule m'aura fait défaut le dernier jour dans le Nose. Une journée de grimpe et 5h de descente (chargé comme une patate) plus tard, je me retrouve à camp 4 l'épaule bloquée, comme un papy! Une semaine en attendant l'avion.

FoR SUR, I'LL bE bACK.

FoR SUR... OooH YeAH!


CNAC - Centre national des arts du cirque - Du slack wire (fil souple) au slackline

C'est notre ami Robin Exertier, membre de Paris Slack, qui assurera la partie slackline avec Laurent Barboux, du stage ouvert par le CNAC, Centre National des Arts du Cirque, en 2012.

Il est normal que ce soit le CNAC qui soit encore pionnier dans l'enseignement et la diffusion du Slackline. En effet, le monde circassien a été un des premiers (en 2005 à nos débuts) a adopté le Slackline en France tant au niveau des pratiquants, que des professeurs et des écoles. Normal car c'était alors selon pas mal de monde un truc de clown :-)

Bravo pour cette initiative au Cnac et aussi à Robin pour avoir présenté et réussi à concrétiser ce projet.

Vous aurez tous les détails de la formation en cliquant sur le lien.

24 oct. 2011

Highline Aotearoa « Wittner's Fabulous Blog

A lire sur le blog de Fabrice
Feat Wittner Fabrice et James Clulow
Highline Aotearoa « Wittner's Fabulous Blog:

Des Slackers heureux!

Voici des commentaires sur la Moonwalk qui nous ont bien plu!

Li en pleine concentration sur 100m
"Dear Damien!
I got the line, its absolutly AMAZING!!!!!
I put up a 125m at first, just with 7 pulleys,tighting with 2 persons, was perfect......Then a 100m. I send you a few pictures when I cross it.... This idea with a black part each 10m is super for a concentration..... I am very very happy with the line,its very easy to control the line,just perfect.....And the line enter in this small black bag!!!! Unbelieveble(thanks a lot for a bag too)"

Li a réussie



Un retour de Fred du groupe des "Mous de la Sangle"
"AVIS aux Slackeurs
Pour les personnes qui souhaitent acheter une sangle pour faire des longlines, et bien franchement la MOONWALK Slack fr c'est fait pour vous.
Aprés 1 test que sur 100 m la sangle est démente on se sent bien dessus on a envie d'aller plus loin dans les longueurs.Si je dois lui trouver un défaut ce serait "tranchante" sinon tout le reste est nickel tension facile, maitrise absolu, le vent rien à faire on sent pas et pas d’oscillations, en gros je me suis régalé et je sens que les 200 passeront j’espère avant Noël.
Avis perso Fred.
Ne prenez pas sous 100 m ça sert à rien sauf pour voyager léger
."
 
Enfin ceux de Matthieu et Etienne, deux slackers savoyards:
"Trop bien !
De superbe sensation. Et trop facile ! Les sangles techniques te font slacker comme un vrai pro:)La session de dimanche était grandiose. Et bien monstrueuse. On a bien dû faire 1km sur cette sangle.Julien l'a passé au 4ème essai. Etienne a dû faire les 3/4 au mieux. Et moi, 2/3.
Je suis cassé, les pieds tout usés, des bleus aux jambes, le dos en compote et l'envie d'y retourner le plus tôt possible. D'ailleurs, Etienne est encore plus chaud et devrait squatter le parc de Grenoble pendant toute la semaine des vacances scolaires.

Pour ma part, je vais m'entrainer sur 200m car cette distance est à ma portée (je n'ai fait que 150m jusqu'à présent) et m'entrainer sur 150m en sangle doublée. Et après, on mettra nos sangles bout à bout pour passer 500m:)
Je crois que je vais m'offrir une paire de 5 Fingers pour slacker sans penser à mes pieds meurtris par le frottement de la sangle (car elle est rude cette moonwalk dans ce nouveau tissage). Du coup, quand on arrive sur les marqueur de tension, on apprécie la douceur Moltonel. :)
En tout cas, elle est géniale cette sangle. Merci"
"Excellent. Vraiment bien cette moonwalk!"
Ca fait plaisir ce genre de retour car ce n'est pas tous les jours qu'on produit quelque chose qui soit si bien accueilli! Merci en tous les cas des retours, positifs comme négatifs, de nos clients car ils nous font avancer!
 
 
 




13 oct. 2011

Slack.fr & Friends


Nouvelle bannière pour le blog, Slack.fr "and friends". Tiens tout en anglais, on n'a même pas fait exprès, c'est sans doute le pire. En tout cas, voici le premier billet d'une longue série consacré aux amis.
Honneurs aux femmes, ici Ingrid qui nous envoie ses impressions de vacances, plutôt sportive.

Highline et trad au Ladakh (Inde) par Ingrid Laillaud : ingridlaillaut.wordpress.com

Que les premiers se manifestent… Kevin Peyre et Ingrid Laillaut se sont peut être offert la première highline dans cette splendide Inde du Nord… Une petite toute mimi qui valait le coup d’être tendue.

On arrive sur la fin du voyage rythmé par des ouvertures en trad autour de Leh.
On file mettre nos friends dans les fissures de Shey secteur déjà équipé pour le terrain d'aventures à 20minutes de Leh, et on comprend en un vague coup d’oeil qu’il y a des lignes esthétiques à poser.
Quelques jours plus tard, on troque nos friends contre le perforateur et la belle sangle tubulaire.
Crapahute de 45minutes avec tous les joujous bien lourd et le Perfo, merci à Vaibhav Mehta http://www.gravit.in/gallery/ pour nous l’avoir prêté : le tampo(noir) noir tremblait d’avance de se retrouver entre la marteau et le granit du coin.


Pas dure, pas longue, juste superbe, avec un paysage impressionnant, et le stok kangri, 6150m d’altitude en guise de maître. Un calme olympien et une lumière radieuse, tout pour se faire plaisir !
 Honneur aux filles : flash aller/retour pour moi, et pour Kevin peu d’essais on suffit à la passer. 
Les lézards du coin postés béants devant ces funambules n’ont pas fait les fiers .

Pour la grimpe en altitude l’équipe s’offre quelques belles lignes en trad.
- Stok 3500m d’altitude / sud de Leh ( secteur vierge sur le trek du stock kangri)  nommé « Stok de grimpe »  :
6c      50m   Kevin Peyre
6a      25m   Kapil Harit
5c+    25m   Ingrid Laillaut
6a      20m   Ingrid Laillaut
- Vallée de Nubra / secteur vierge à Under (sortie en haut):         
6b oblig 380m réversible Kevin et Kapil         6 longeures
6a oblig 380m pour Ingrid Kunal et Raphael           Coquet 8 longeures
6b 35m pour Kevin
6a 25m pour Ingrid

Topo highline à venir sur le répertoire de Highline tenu par Julien Millot.

12 oct. 2011

L’équipe Slack.fr s’agrandit!



Un jeune homme aux multiples talents nous a rejoint, Mr Walzer Nicolas. Ce graphiste, un peu mythomane (il a cogné sur le nez d’un ours, il mange 24 plaques de chocolat au lait en 12h, il s’est réveillé un matin dans les bras de deux déesses nordiques lubriques…et bien d’autres balivernes, qui ne pouvaient donc que le faire travailler avec nous), a déjà fait un stage à l’intérieur de la maison du slackline l’année dernière. Notre première rencontre s’est faite autour d’une de ses recettes desserts favorites, qui illustre à elle seule la simplicité du personnage.

Ses bras nous aideront au colisage des expéditions, son expertise graphique servira à illustrer au mieux notices, guides techniques et à faire évoluer notre marque. Sa voix vous accueillera de temps à autres au téléphone pour vos questions et réclamations. Nous comptons sur sa bonne volonté, son envie de bien faire et un certain talent pour continuer à la fois le développement du slackline et de Slack.fr.

Concours Photo Slack.fr 2011

Vous l'attendiez, le concours photo octobre 2011 est annoncé

Thème : Lieu(x) insolite(s) et slackline.
Règlement : 2 photographies maximum par personne
Taille max : 5 mo
Taille min : 2 mo

Détails des lots à venir.

Règlement :
Les inscriptions sont ouvertes du 12 octobre 2011 au 5 décembre 2011. Résultat le 10 décembre 2011.
Ce concours est ouvert à toute personne âgée de plus de 14 ans (autorisation parentale nécessaire), quelle que soit sa nationalité, et son domicile.
La participation est limitée à un seul envoi par foyer (même nom, même adresse postale, même courriel) pour toute la durée de l'opération.
Pour participer au concours, les participants doivent réaliser une photographie en rapport avec le thème proposé.
Nous jugerons en notre âme et conscience. Tous les angles sont bienvenus. 



Adresse d'envoi : info()@()slack.fr

Pas la peine cependant de se mettre en danger, de faire n'importe quoi ;-)

La prise de risque n'est pas un critère que nous retiendrons, bien au contraire :)
Photo :
Nombre : 2,
Taille max : 5mo,
Format :  jpeg.
Texte : possible, nous ne jugeons pas l’orthographe mais celle-ci se devra d’être correcte. C'est un plus.
Coordonnées complètes
Autorisation de diffusion (format doc, open office)

A vos appareils, que les Muses vous accompagnent !



Pour le fun et parce qu'ils le méritent, les lauréats de l'année dernière.


Mention spéciale au Borat !

5 oct. 2011

Slackline Banana



Vous vous doutez que nous travaillons sur toute une serie de nouveaux produits dont une nouvelle jumpline (nous conserverons aussi l'ancienne pendant une certaine période). Des nouvelles poulies, mini poulies, un nouveau de système tension pour jumpline développé avec Christian Domacq, des mousquetons de barbare en acier.


Elles arriveront sans doute avant Noël alors on réserve, on économise. Et on fait preuve de compréhension pour l'attente.

La photo en avant-première. Les spécifications viendront le jour J.
Les infos pour le concours photo arrivent.




28 sept. 2011

Slackline Japan Max



Après son stage intensif en France cet été, Max fracasse au Japon. Banzai l'ami...

22 sept. 2011

How to Slackline

Voici le guide des premiers pas.
Une version plus légère à télécharger, toujours en 3 langues, avec un design plus épuré pour plus de clarté.
Enjoie!

Slackline Premiers Pas Eng de Fr

15 sept. 2011

Pyrenicimes 2011

L'année dernière j'ai eu l'honneur d'être invité à ce charmant festival des activités de montagnes se déroulant dans la commune de Pibrac à quelques minutes de Toulouse, je ne peux que vous inciter à aller y faire un tour. Ce festival se déroule du jeudi 29 Septembre au Samedi 1er Octobre. Au programme rencontre avec des athlètes, film d'expéditions en avant première, débats, village d'exposants et initiations.


Pour cette nouvelle édition, l'équipe SKYPPY (boutique de sports alternatifs toulousain) fera découvrir la slackline auprès du grand public et organisera un concours de tricks le samedi à partir de 15h. La participation est gratuite.


Voici en bonus, la vidéo d'introduction au festival.




Profitez en!

8 sept. 2011

A Slackline Story

A Slackline Story from Mat' Not'Geul on Vimeo.


Voici un enchainement de tricots qui vaut le détour. Une prestation remarquable du gagnant - Baptiste Verdurand - de la compétition des Natural Games 2011 ainsi que bien joli enchainement (aériens pour le moins) du duo Not Geulien (aka Mathieu Mouroux et Jérémie Couthouis).
y'a du tricks et les pieds n'appuient pas de trop sur le sol :-)

7 sept. 2011

Slack.fr Tour - Neuchâtel et Non Lausanne - Samedi 10 Septembre - 11h

Et bien comme la ville de Lausanne n'a pas su répondre favorablement à notre demande de slackline dans leurs pourtant si jolis parcs, ce sera à Auvernier près de Neuchâtel qu'auront lieu les festivités.


Un grand merci à Sam de Slack Romandie pour l'obtention de l'autorisation.
Rendez-vous ce samedi avec vos slacks, des protections d'arbres, et tout le reste pour une joyeuse journée de bonne humeur !

Et le dimanche, on trouvera bien à faire en highline quelque part pour les plus irréductibles...

Plus c'est à l'arrache, plus c'est bon ! Venez tous !!

29 août 2011

Slack.Fr tour à Lausanne le 10 septembre

On reprend la route, et on va visiter nos amis suisses le week end du 10 septembre du côté de Lausanne.
Bientôt plus d'infos sur le lieu, l'accés.

19 août 2011

Systèmes de hissage avec poulies - ou la préhistoire du mouflage

Systèmes de hissage avec poulies - Revue de montagne, Technique et Pratique - Barrabes.com
Vous le savez, le slackline est proche du funambulisme, mais il vient cependant du monde la montagne, à ce titre il lui a emprunté technique et matériel.
Voilà un clin d'oeil pour certains maniaques... Des gens qui aiment faire des montages compliqués inspirés du monde de l'escalade pour le plaisir :).
Ca va les faire sourire.
Pour les néophytes, une partie de nos systèmes de tension est inspirée de ces techniques.
Pour les historiens du slackline, nous avions même un système avec cordelette, le kit easy... Top d'ailleurs mais trop peu user-friendly. Dans le blog vous pouvez même retrouver des montages ésotériques.

Ressources
en français
http://blog.slack.fr/2008/12/installation-et-matriel-de-slackline.html
en anglais
http://www.slacklineexpress.com/types.htm

N'oubliez pas notre guide technique, toutes les techniques récentes

17 août 2011

Magie du Verdon : Grandes voies, Highline et Pendulaire (28 et 29/05/2011) - MOUNTAINADDICT

Magie du Verdon : Grandes voies, Highline et Pendulaire (28 et 29/05/2011) - MOUNTAINADDICT

Ce serait dommage de manquer le retour du blog agrémentés de photos et de video de Remi D. Remi est multitâche, rien ne le rebute. Lisez avec plaisir.

Skyliners in Paris | Fubiz™

Skyliners in Paris | Fubiz™



Seb Montaz est bientôt en Norvège pour filmer la suite des aventures du "crou"
J'ai hate de voir les images. La sortie du docu est prévu pour octobre.
Il vous faudra nous suivre ou suivre le blog de Seb Montaz
@+

12 août 2011

Slackline - France 3

Journaux télévisés en vidéo - France 3
Une grosse partie des amis à l'honneur sur Fce 3 : Robin, Freddy, Coco, Cedric Calmels, Seb Montaz. Ju, Tancrède, Seb Brugallas.... Ca fait plaisir
A partir de la minute 24

21 juil. 2011

Retrospective des Natural Games Part 2 : Le Village

Crédits Photos : Marc Daviet. Merci à lui !


Depuis 2 années à Millau, les Natural Games propose de la slackline en laissant carte blanche à Slack.fr. Chaque année est un peu différente, et cette fois-ci l'île de la Maladrerie nous a donné un espace de jeu proche de la perfection. Des arbres massifs, de la pelouse chaleureuse, de l'eau chaude.

La marraine Faith Dickey assure sur la waterline

Désormais classique, le contest de trickline a attiré une foule curieuse et impressionnée ! Pour ma part être juge avec Faith, et Lukas Irmler aura été une expérience nouvelle et enrichissante. Que c'est dur parfois de départager 2 personnes entre elles !

Vainqueur du contest, le millavois Baptiste Verdurand !

Tête en bas pour le second : Alain Custovic

Après un tour libre avec une vingtaine de trickliners, les huits plus valeureux se sont mesurés depuis les quarts de finales jusqu'au run ultime : 1er Baptiste Verdurand, 2nd Alain Custovic, 3ème Thibaut Zwolinski

Et pour introduire la highline sur le village des NGs, une treeline avait été installée au niveau de la caravane la plus célèbre et la plus chill spirit !

Au dessus, une treeline ? Vertige et Hygge réunis ne font qu'un !

Charles et Damien, avec l'aide des compères de SlackLille  (Thibaut, Louis, Corentin) ont assuré les initiations des scolaires pendant les après-midis.


Natural Games 2011 par SlackLILLE
Joli Montage avec de l'ambiance

Qui remercier ? Mitch et toute l'équipe des Vibram Natural Games. Le camping Larribal pour sa tolérance envers le camp de slackliners surpeuplé. SlackLille pour nous avoir aidé pour les initiations. Recreation pour le prêt des tapis pour le contest. Toutes les personnes qui ont donné de leur sueur et de leur corps sur la treeline, la waterline et toutes les slacklines pour le plaisir des yeux du public !

Pour ma part, merci à Damien et Charles évidemment, et une pensée pour eux qui sont retournés à Strasbourg pour tenter de répondre aux demandes sans cesse croissantes des slackliners de l'héxagone, alors que je continuai l'aventure dans le Verdon avec les meilleurs highliners pour une autre semaine de débauche de nylon et de polyester !

20 juil. 2011

Retrospective des Natural Games Part 1 : La Highline

Crédit Photo : Robin Exertier. Merci à Lui !

Comme tout bon historien, il faut du recul pour analyser un événement passé. Ce billet sur les Natural Games qui ont eu lieu le mois dernier vient donc relativement tard, mais par sa distance propose une vision plus objective de la réalité. Bon, OK, c'est la seule excuse que j'ai trouvée pour justifier d'un mois sans ordinateur passé à batifoler dans la nature...

Les gorges de la Jonte se sont alourdis de quelques spits supplémentaires avec 4 nouvelles highlines. C'est un panel de 7 highlines qui a été proposé cette année avec un étagement parfait dans les longueurs entre 10m et 42m, deux monstres de 60m et une déesse de 115m. Des images ?

La Princess Line 10m
La nouvelle 20m à la Cathédrale
Une 35m à la fois exposée et rassurante
L'inespérée, 42m de labeur en installation et marche
La King Line 2009 tendue en mode Rodéo
La 66m : The French Tickler
Et la 115m (Photo : Christian Krr) Nouveau Record du Monde
par Alex Schulz et Jerry Mizsewski (mais où est Charlie ?)

Beaucoup de personnes ont pu tester les highlines, il a fait très chaud comme chaque année. Highliner à la Jonte demande une bonne dose d'endurance, de la crème solaire et de l'eau. Une fois en haut le vent qui est censé vous rafraichir vous gêne sur les lignes. Nous avons tenté une installation d'une 95m entre les deux vases, mais la peur de les faire tomber (socles médiocres) nous en a dissuader. Si les vautours attaquaient, on pourrait vraiment se dire que c'est l'endroit le plus extrême de la planête pour highliner !

Des remerciements sincères de ma part et de Slack.fr à toutes les personnes qui nous ont aidés à transporter et installer les lignes, ainsi qu'à Béal et Petzl pour les fournitures de matériel.
 
Un immense merci aux invités Lukas Irmler, Faith Dickey, Jerry Miszewski pour leur implication à tous les niveaux !

Plus de photos sur la Galerie de Robin.
Un article exhaustif de Jerry en anglais sur BalanceCommunity.

La suite des NGs au village dans un prochain post...