8 juil. 2009

Ragnarok - le trip highline qui tue des ours - JOUR 5

Jour 1 ici  - Jour 2 ici - Jour 3 ici - Jour 4 ici - Jour 6 ici - Jour 7 ici




Encore un jour durant lequel l'ennui a été un compagnon à apprivoiser. Le vent a baissé (toujours violent ceci dit) et le mélange pluie neige s'est estompé au profit d'un ciel bien nuageux.
On a prit notre ennui à deux mains et nous nous sommes décidés à faire une petite randonnée aux alentours. Michi et Georg se sont essayé à émuler les planeurs et autres objets volants en s'attachant une bâche en guise d'aile. Leur tentative s'est avéré veine quoique qu'amusante à regarder.





Réchauffé par notre randonnée Ju et Michi se sont décidés à aller essayer la Highline sous un vent déraisonnable. Nous avons admiré leur courage et détermination, surtout lorsque Ju s'est collé le premier leash fall (ça fait toujours un petit haut le coeur qu'en s'est le premier - tiendra, tiendra pas...).



Ce climat insensé, l'impossibilité d'essai raisonnable et notre dernière ration à manger - que-dis je à ingurgiter (des pâtes déshydratées chauffée à l'eau froide - pas bon!) ont soulevé des questions.
Le temps va-t-il s'arranger? Pourrons traverser cette highline? Ce trip est-il idiot? Les tentes ne vont-elles pas finir par céder sous les attaques répétés du vent?
Bref, il a fallu s'organiser pour avoir des réponses. Pour connaître les prévisions météo pas d'autres choix que de contacter un service ou une personne par téléphone, pour amener de la nourriture pas d'autres options que de redescendre au camion...
Charles et moi avons décidé d'aller chercher vivres et informations soit 12 heures de marches A/R. Pas une sinécure.

Le brouillard s'est levé, le vent a empiré, la neige s'est remise à tomber et nous sommes partis. Quels cons! Pendant ce temps Rémy, Fabouze, Ju se tournaient les pouces dans leur tentes. Michi et Georg se chauffaient leur dernier repas officiel ;-).



On en a chié dur. Une vraie constipation cimentée. Le vent a même réussi à me jeter à terre et à bousculer Mr 92k au sol. Une fois au parking - repas chaud et bières - nous avons contacté un ami pour connaître les prévisions météos. Pas beau. Seul créneau le lendemain entre 6h et 10h du matin sinon faudrait se préparer à repartir broucouille...On s'est couché à 00h00 et réglé le réveil à 5h pour arriver là haut tôt mais c'est une pluie torrentielle qui nous a levé. Merde! ce début de 6em jour a commencé à sentir bien mauvais.



Crédits Photos: Fabrice Wittner.

3 commentaires:

Matthieu a dit…

trop fort !!!!
La photo en leash fall est excellente. Elle donne une réelle dimension du vide en dessous. Gasp !

adrien a dit…

pfiou que de suspens! allez le 6eme épisode et plus vite que ca!

soupse a dit…

patience, patience la libération est proche!