15 juil. 2009

Kairn Slackline, J-P Banville

http://www.kairn.com/article.html?id=1635

Un peu de lecture, ba comme d'hab, on a pas le temps de répondre.
Pourquoi, parce que l'on est a Friedrichshafen. Stand FGA7 entre le Hall A4 et A5.
Article sympa toutefois...

A bientot

4 commentaires:

Anonyme a dit…

http://www.kairn.com/article.html?id=1564

Je mets le lien vers son article de base...

sinon c'est pas le premier ni le dernier à dire que c'est une pratique de cirque. Perso quand je vais dans le parc en dessous de chez moi les enfants m'accueille à grand coup de "éh mais le monsieur qui fait du cirque"... Ce qui je dois dire ne me dérange pas plus que ça (c'est quand il y a 30 gamins qui me regardent en silence avec u n regard inquisiteur que cela me trouble, et attention à ne pas tomber sous peine de se faire traiter de nul.).


Perso je ne pense pas que ce sport va disparaître de sitôt, une fois que l'on croche on est accro voir mon expérience et je suis loin d'être le seul. en plus même si le côté médiatique disparaissait je n'arrêterai pas pour autant de pratiquer...

Enfin j'espère qu'il vous donnera un droit de réponse car je qualifierai presque sa position d'extrémiste mais en même temps le temps nous donnera raison à nous, slackers et fière de l'être...

Rémy, nouveau venu et pas près de s'arrêter!

Matthieu a dit…

Parfaitement de ton avis, Rémy.
Ce monsieur est bien confus en plus d'être extrémiste.

Anciennement pratiquant du Taï Chi Chuan, j'ai arrêté cet art martial lorsque j'ai découvert le slackline.
J'y retrouve une bonne partie des préceptes du Taï Chi (merci Freeddy), la concentration, l'énergie interne, tout cela avec une grande dose de fun.

Et il me semble que le slackline existe depuis un bon moment déjà... Certes il y a un engouement général en ce moment... La pratique, et les pratiquants, ne vont pas arrêter du jour au lendemain. Je ne pense pas que ce soit un effet de mode, ni un sport bobo.

Quand je vois Julien et ses compères équiper des highlines, je sais que la slackline a un rapport avec le milieu de la grimpe.

Après, on peut en faire sur la plage, avec des shorts à fleurs.

Et pour finir, je pense qu'il est stérile de dénigrer de de juger.
Le débat "truve" VS "pas true" est complètement idiot. Il y a suffisamment d'espace dans la montagne pour que chacun s'éclate.

Matthieu, pas près de m'arrêter non plus. En plus de devenir accro à la grimpe.

charles a dit…

Les gars vous vous emporter ;-)
Y'a pas eu de bagarre qu'on vous dit.
Et moi je l'ai trouvé sympathique en plus...

Peace :)

matthieu a dit…

oui mon ami, juste, qu'il est un peu énervé dans ces propos.
En même temps, les grimpeurs, c'est que des babas cool ^^ Les slacklineurs, des zozos de cirques. Et la plupart du temps, ce sont les mêmes (et inversement).

Non, franchement.
:D