4 févr. 2009

ISPO Munich et Andy Lewis FLOAT video



Alors là, Andy a encore sacrément progressé. Après avoir vu le dernier trick de Michi - double flip - il a décidé de revenir en piste! Et de quelle manière!

Hormis cette vidéo, qui saura vous stimuler, nous sommes allés à l'Ispo de Munich afin de voir des amis, des sponsors, des distributeurs et des concurrents.

Les tendances dans le slackline sont à la recherche des meilleurs moyens et équipements pour tendre des longlines (entre 80 et 200m) facilement. Nombreux sont les personnes qui attendent notre guide du highline. A ce sujet, je tiens à remercier les personnes qui ont pris le temps de regarder notre premier jet et d'y faire de bons commentaires (Merci à Stefan, Marco et Julien!).

Concernant la concurrence, je la diviserai en trois catégories. Les poids lourds (Mammut, Austria-Alpin, Mountain Equipment...), les indépendants (les Tools, Webster...) et les cochons (gibbon, slackstar). Ces derniers ont définitivement rien compris à l'essence du slackline, ils ne recherchent que le profit immédiat.

Charles a encore su me glorifier dans une photo prise au retour de l'ISPO.

9 commentaires:

Benoit P a dit…

Slackstar des cochons? je sais pas, j'ai juste entendu qu'ils avaient qques bonnes sangles, cest tout. Gibbon ... :D Un ami en a une, cest clair, c'est po*rri...

La vidéo d'Andy Lewis stimule bien, effectivement !

Slack.fr a dit…

j'entends par cochon, le capitalise frénétique version "la ferme des animaux" d'Orwell. Les deux personnes représentant ces marques savent à peine se mouvoir en équilibre. Ils vendent des slacks, comme ils vendraient des chewing-gums.

Anonyme a dit…

ou des saucisses :-)

Anonyme a dit…

Bonjour,

As-tu vraiment lu La Ferme des Animaux ? J’aime beaucoup Slack.fr mais je dois dire que je suis affreusement choquée par ce propos ! Les cochons d’Orwell sont des dictateurs et des tortionnaires.
Si, pour défendre vos produits, vous en venez à tenir des propos d’une telle absurdité sur vos concurrents… Je suis très déçue et me demande bien où est l’esprit Slackline !

Juliette

soupse a dit…

Oui, j'ai bien lu ce bel ouvrage. Et les caractères des cochons ne sont pas tous aussi affreux que tu ne le dis. Que penses-tu de Sage l'ancien ou encore Boule de Neige? Le véritable ennemi, le corrompu, est Napoléon. Ce dernier souhaite juste le pouvoir absolu et l'obtient. Il se moque de l'idéal des idées révolutionnaires. Un opportuniste des plus malsains. En tous les cas, ce billet fait plus réagir que celui sur le Kenya...http://blog.slack.fr/2009/01/slackline-au-kenya.html

Je respecte beaucoup les concurrents "éthiques" qui connaissent le slackline comme de véritable pratiquants. je ne supporte par les opportunistes qui veulent s'empiffrer et par là mettre à mal l'esprit - comme tu le dis -;-)

Fabulus a dit…

Moi je vais pas commencer à parler cochon et tripaille, je sais très bien qui à le power du slack en lui!!!
Sinon, la vidéo d'Andy fait plaisir à voir, j'ai ma slack dans le coffre de ma voiture mais je suis tellement submerger par le ski et le snow en ce moment que je ne trouve pas le temps de l'en sortir. Rageant quoi...
En tout cas me donne deux ou trois idées d'amélioration de tricks perso....
A + la fine équipe.
Fab

soupse a dit…

je dirai qu'Andy est plus fluide que Michi. Il a une certaine nonchalance dans l'exécution des tricks qui est plaisante à voir.
La compétition de trick de cet été risque d'être épique.
Hier, j'ai ressorti ma longline et me prépare activement pour l'expédition hivernale du Parmelan...va falloir avoir le slip bien accroché!

Azerty a dit…

Bien accroché et molletonné pour éviter les angelures aux parties sensibles de ton anatomie ?

soupse a dit…

Surtout avec un élastique bien serré pour ne pas qu'il chute suite à un laisser-aller par appréhension du vide...The Ritson Gap est fatal.