5 oct. 2008

Highline dans un parc aventure


Nous nous sommes donc rendu dans une carrière en Allemagne pour notre highline. Cette dernière devait mesurer au alentours des 25 métres à environ 10-12m du sol...Malheureusement un teuton peu compréhensif est venu faire échouer notre plan. C'est l'âme en peine que nous avons du défaire notre début d'installation et nous orienter vers un autre spot. Un spot moins visible, un spot camouflage: un spot forestier.
C'est la première fois que nous avons équipé une highline dans les arbres. C'est assez sympa puisque l'accès aux plateformes demande des ascensions sur corde. Il faut donc avoir une belle logistique pour diminuer les allers-retours inutiles...On va dire que nous avons évité de multiples ascensions grâce à la présence de Mumu (encore merci pour ta patience), qui accrochait régulièrement le matériel, oublié au sol, à nos cordes respectives. Au bout de quasiment 3 heures nous avons terminé l'installation: une highline de 10 mètres à une quinzaine de mètres du sol. Cette highline éphémère ce nomme: Doudou.

Sur cette photo du Clavier en départ assis, vous pouvez admirer un Leash vert turquoise. Ce Leash, fait par les petites mains du Clavier, est une pure merveille. En plus d'être d'une solidité à toute épreuve, il est élégant. J'ai eu la joie de m'en voir offrir un!:-) Nous les avons tous deux essayés hier. Si cela intéresse certain d'entre vous, je suis sûr que Le Clavier pourrait faire un post décrivant la technique utilisée à la création dudit Leash. Ce Leash est une oeuvre originale de Jon Ritson, un technicien hors-pair du highline!


Après deux allers-retours, la prime panique du highline a fait place au plaisir. La confiance s'est installée et des figures ont été tentées et exécutées. Un drop-knee pour le Clavier, un old-school toe grab pour moi et une tentative de surf. Ma combinaison de Dude m'a réchauffée.


Posted by Picasa

Aucun commentaire: