28 sept. 2007

Patamo-TV


Petit coup de pouce à Quentin Le Guennan qui nous avait réalisé notre logo il y a maintenant deux ans à nos tous débuts.
Il semblerait que ca marche de mieux en mieux pour lui. Alors allez visiter ses pages myspace et daylimotion et faites tourner les liens.


CV sur Myspace
Videos sur Dailymotion



et demain si vous êtes sur Mulhouse, Fabrice Wittner expose :




26 sept. 2007

Concours Photos - decalage resultat

Lundi pour cause d'absence de Damien. Nous délibererons ce week-end lors de son retour.

je vous laisse transpirer en attendant et vous fait saliver par avance.



Damian Cooksey (slackline.com)
Photo by Dan Stevens
Vous avez de la chance, il participe pas ;)

24 sept. 2007

Installation de Slackline - How to set up a Slackline ? - Astuce / Tip

Le Kit Easy, c'est trois mousquetons, un line lock, une corde statique et bien sur une sangle. C'est plus facile de tendre la sangle avec ce système qu'avec juste deux mousquetons (sytème dit du Primtiv). Les sensations sont aussi différentes car on ne tend pas avec la sangle mais avec la corde. Et là, on se dit : tendre avec la corde c'est bien, mais c'est quand meme pas évident. Et hop, petite astuce.



Tu ne vois pas de quoi on parle ou tu n'as pas la notice, demande la par email sur slack.fr ... Dernière chose, tu trouves la photo petite, clique dessus, tu l'auras en plus grand.

21 sept. 2007

Funambulisme au Daghestan, l'ancêtre du Slackline ?


TSOVKRA-1, Daghestan – Par un curieux sort de l’Histoire, chaque homme, chaque femme, chaque enfant, dans ce village reculé de montagne de Tsovkra-1, fait du funambulisme.

Pour les enfants de ce petit village, la fin des cours est, chaque jour, synonyme de temps passé en équilibre sur un câble suspendu au dessus du sol. Je n’ai pas peur, dit : « Magomed Gadzhiyev » 12 ans, se tenant dans un champ à l’écart du village. « Ma mère était funambule, et je le serais aussi »

Derrière lui, une fille de 8 ans portant délicatement un costume vert pâle traverse un câble de la hauteur d’un petit pavillon et de la longueur d’un camion. Elle tient un balancier de 3 mètres de long au niveau de sa taille pour l’aider à conserver son équilibre, mais il n’y a ni coussins, ni matelas pour arrêter une chute.

A son apogée après la deuxième guerre mondiale, le village de Tsovkra-1 fournissait nombre de funambules aux cirques de l’Union Soviétique. Ils amusaient les foules de par le monde avec leurs numéros de trompe-la-mort et gagnaient les plus grandes récompenses dans le monde du cirque. Cette période est finie depuis 30 ans, mais la tradition n’est jamais morte et maintenant le village essaye de faire revivre sa réputation de centre mondial du funambulisme.

Tsovkra-1, ainsi appelé comme cela, parce qu’il existe non loin un second Tsovkra, est un village agricole du Daghestan, une république de l’ex-URSS entre la Tchetchénie et la mer Caspienne dans le Nord Caucase. Depuis Makhachkala, la sale, la capitale daghestanaise, Tvoskra-1 est à 4 heures de route au début d’une route goudronnée puis de pistes sales à travers des montagnes déchiquetés et des vallées encaissées où les villages conservent leurs traditions culturelles et linguistiques.



Dans le centre du village, Nukh Isayev, 72 ans, est assis, et se repose. A côté de lui, une simple plaque commémore les 17 femmes et hommes qui ont fait la célébrité du village dans le monde du cirque pour ses acrobates du câble.

« L’âge d’or a duré de 1950 à 1970 » dit Isayev. « Le monde entier nous connaissait, ensuite nous pouvions aller dans n’importe quel cirque en Europe grâce à nos qualités de funambule. »

Les deux funambules les plus renommés du village ont gagné le prix de l’Artiste du Peuple de l’Union Soviétique, un prix plus récompensant plus généralement écrivains, peintes, danseurs de ballet et chanteurs d’opéra.

L’explication la plus répandue à travers le village quant à des siècles de funambulisme est qu’un jeune homme du village qui se lassait des longues marches nécessaires pour aller courtiser une fille d’un village montagneux voisin, trouva l’idée de raccourci suivante : tendre une corde entre les deux côtés de la vallée et la traverser.
Le plus effrayant était de le faire, mais cette capacité devint aussitôt une preuve de virilité.
Avec l’essor de la popularité du cirque soviétique après la deuxième guerre mondiale, des douzaines des meilleurs funambules divertissaient les foules avec leurs cascades et acrobaties dans les villes à travers le monde.



« Nous avions à travailler dur, ensuite le funambulisme était aussi un moyen de s’échapper », dit Isayev un sourire déchirant sa face ridée. « Mais maintenant beaucoup veulent quitter le village et pourtant vous pouvez voir maintenant la vie est bonne, vous pouvez manger et vivre tranquillement.»

La population de Tsoskra-1 est tombée de 3000 à 400 depuis les années 80. Mais Ramazan Gadzhiyev, 45 ans, le père de Magomed, a envie de changer les choses et de ressusciter la renommée du village. Il y a huit ans, il a réouvert l’école de funambulisme du village.

« Les meilleurs funambulistes venaient d’habitude de Tsovkra-1, maintenant ils viennent de Chine et du Japon », dit Gadzhiyev tout en surveillant un garçon sur le câble. L’enfant se balance au milieu du câble. Il se recroqueville, se met sur le dos, puis remonte doucement avec grâce et marche jusqu’à la fin du câble. « J’espère qu’un jour, ils vont redevenir grand », dit Gadzhiyev, « que les funambules de Tsovkra-1 vont de nouveau se produire en Amérique, en Angleterre, au Japon. »

Traduit de l'anglais par mes soins
Article original de James Kilner (Reuters)
Tuesday, September 11, 2007
Photos Reuters : http://www.daylife.com/search/photos/all/2?q=tightrope

18 sept. 2007

Slackline im Radolfzell am Bodensee - Slackline au bord du Lac de Constance.

C'est une petite troupe composée d'amis et néanmoins clients (ou l'inverse) qui, samedi dernier, armée d'une volonté de fer, part à 7 heures du matin. Durch Eisen und Blut, sans tergiverser, et après trois heures de route, nous arrivons à Radolfzell, petite ville au bord du Lac de Constance.
C'est là bas qu'est organisé une Slack Fest. Rappelons la présence de notre ami venu de Suisse (au moins autant de route).
Le temps est au beau fixe, petit tour pour repérer les animations, s'inscrire. En Allemagne (ou en Autriche), tout est toujours bien organisé alors oui, inscription, plan des "ateliers", horaires des épreuves de la journée. Tout est fluide. Nous testons les différentes lignes installés. Il y en a pour tous les goûts. Nous les testons, certains avec plus de réussites que d'autres, mentions spéciales à Paco et Tony. Etape au marché, pic-nic sur les bords du lac, début d'après-midi des plus agréables. J'en profite même pour me baigner, sans doute la dernière fois de l'année. Nous décidons d'aller voir les concours... Waterline, Jumpline et Highline... Je vous laisse voir cela en images.



Grab, grab, baby!




It's all about balance!




Waterline^^




Highline^^




Gruppenbild mit Herren^^

Il faudra que je parle une prochaine fois de Heinz Zak, le Slackline Papst.
On oubliera le trajet retour et les autoroutes allemandes de même que certaines choses vues là bas (tendre des Slacks avec des Hummers!)

12 sept. 2007

Installation de Slackline (Slackline set up) : astuce

Beaucoup de gens ont maintenant un Kit simple composé de deux longes, un maillon, trois mousquetons et la sangle : le Kit Primitiv. Aussi le système de mouflage s'il est bien réalisé est la meilleure des solutions pour tendre la sangle mais il arrive qu'il se détente ou que l'on ne soit pas assez fort pour le tendre seul à bloc aussi voici une petite astuce avant qu'on ne sorte l'instrument ultime ;).




Tu ne sais pas faire un mouflage, ou tu n'as pas la notice, demande la par email sur slack.fr ... Dernière chose, tu trouves la photo petite, clique dessus, tu l'auras en plus grand.

7 sept. 2007

Slackline en Belgique

Petit clin d'oeil à nos amis belges, ils commencent à être nombreux.
Il y a bien sur Grégroire dont nous avons déjà parler sur ce blog, et qui a converti déjà certains de ses amis au Slackline. Le blog de greg
Il y a aussi Sean Villanueva, qui outre le Slackline est aussi un fin grimpeur.
Suivez ce lien pour ses derniers exploits (accompagné des frères Favresse et d'un autre grimpeur polonais) : Expédition Pakistan




photo : Slackline au Louis Philippe.

PS : une semaine encore avant la clôture du concours photo

6 sept. 2007

Slackline en Suisse (Lucerne) - Slack im Schweiz (Luzern)

Grâce à un agent dormant, à un transfuge, le meilleur d'entre nous aurait-on dit entre d'autres temps et d'autres lieux, nous pénétrons en Suisse.

Et voici, la preuve



Et en attendant, les Suisses organisent déjà des compétitions, au dessus de l'eau, qui m'a t-on rapporté n'était pas très chaude. Un représentant français était là-bas mais a succombé au mal tricolore en final... Sans doute avait il succombé à la buvette avant :)



Alors, si tu es en Suisse alémanique, je te recommande : Rockstore.ch
Ich empfehle leider diese Geschäft nur für deutschsprarigen Leute. Aber sie können auch English. Ils parlent dialecte, allemand et anglais.

5 sept. 2007

Hugo from Brazil

Miracle de l'Internet qui permet d'échanger avec le monde d'entier.
Cela fait quelques temps que nous correspondons avec Hugo. Celui ci habite à Rio et est un passionné d'escalade et de Highline. Il met de nombreuses vidéos de Highline : voici la dernière :



Nous avons quelques projets avec lui, cela devrait envoyer du lourd.

3 sept. 2007

Slackline : démonstration et animation

Je ne me rappelle pas bien comment cela s'est organisé, mais notre samedi a été consacré à la tenue d'une animation bénévole dans le cadre des 50 ans d'un centre de vacances pour enfants au lieu dit "Le Tholy" dans les Vosges non loin de Gérardmer.

Comme d'habitude, le temps était plus que mitigé, mais le soleil fit quand même de timides apparitions dans l'après-midi.

De nombreux enfants et adultes ont pu découvrir le Slackline et s'y essayer avec plus ou moins de succès. Cela commence à faire pas mal de temps que l'on voit des gamins essayer et c'est à chaque fois rafraîchissant de voir comment ils osent, tentent. On ne se lasse pas. Il serait bien maintenant que les adultes fassent preuve d'un peu moins de retenue et se risquent eux aussi à tenter l'exercice. Le Slack c'est à la portée de tous.

Apocalypse Snow - Teaser





Apocalypse snow le retour

Une "tuerie" pourrait-on dire... Vivement l'hiver ! On savoure !

2 sept. 2007

Slackline, Slack sur France 2

Après quelques passages Tv sur France3 et Alsatic TV consacré au Slackline, cette fois nous avons les "honneurs" de voir cette pratique consacrée lors de la grande messe télévisuelle. 2'06min environ dans le petit écran pour plus d'une semaine d'organisation. Nous reviendrons dessus.
En attendant, espérons que cela permette de lever le voile sur cette discipline méconnue.

La qualité de la vidéo est médiocre mais capturer le flux, le segmenter, le compresser et l'envoyer sur Dailymotion ne permet pas mieux.
Enfin si vous souhaitez mieux : jt france2