31 août 2007

Photographe

Photographe. C'est bien sa profession. A voir l'individu on pourrait en douter. Freerider, vttiste, skateur, oui, mais photographe? Qui se douterait que derrière cette carapace se cacherait une âme d'artiste ?

Et pourtant, Fabrice shoote avec talent. Spécialisés dans les sports extrêmes, il est de tous les événements qui compte dans le domaine de la glisse. Publié dans de nombreux magazines de sports, il va bientôt exposer à Muhouse une série de photographie sur l'Inde

L’exposition “Premier Regard” sur le thème de l’Inde ouvrira ses portes du samedi 29 Septembrejusqu’au samedi 27 Octobre 2007. Le vernissage aura lieu à 19 heure, entrée libre pour tout le monde.La Boulangerie, 162 b, avenue de Colmar,68100 Mulhouse"

On en reparlera bientôt sur ce blog, parce qu'il les bien accrochés comme on le voit sur la photo ou une fois n'est pas coutume c'est lui qui se fait tiré le portrait.
Fabrice Wittner - Photographe

30 août 2007

Highline et Télévision

A l'occasion de notre sortie au Parmelan, et de la traversée du Highline précédemment évoquée, une équipe de tournage de France 2 était présente. Le reportage devrait sauf actualités brûlantes (la Grèce par exemple) être diffusé durant les éditions de 13h00 ou de 20h00 du week-end. Nous espérons que le reportage donnera une bonne image de la pratique et de ses pratiquants. Il devrait théoriquement développer le thème du Slackline (qui s'adresse à toutes et tous) et du Highline (réservé à une petite catégorie de pratiquants expérimentés).



Dans la mesure du possible, ces prochains jours, nous allons narrer avec forces détails cette glorieuse expédition. Comment, front haut et regard vers le lointain nous avons tenu contre les éléments climatiques pour arriver à ce résultat éphémère, fugace qu'aujourd'hui nous sommes heureux de partager avec les lecteurs de ce blog. Pourquoi, parce que tous cela ne saurait se réduire à quelques minutes. L'ambiance étant posée, nous vous disons à bientôt.

29 août 2007

Concours Photo


Les dates d'envoie et de résultats sont décalées

Vous avez désormais jusqu'au 15 septembre pour envoyer vos photos.
Résultats le 25.

Les conditions de participation ne changent pas
cf : Réglement concours photo

A vos appareils.

C.

Powered by ScribeFire.

25 août 2007

Highline: génialissime!

Nous venons juste de revenir d'un très joli trip qui avait pourtant mal commencé (voir post "Highline à l'eau le retour - 19/08/07).
Je suis lessivé, mes membres réagissent mollement et j'ai de belles auréoles bleues sous les aisselles - Non, ce ne sont pas des champignons!
Avec ce highline, j'ai l'impression d'avoir atteint mon Everest, d'avoir surfé mon Jaws...Une vrai sensation de plénitude.
Je dois une fière chandelle à Jon (Casual, you're looking cool, 1-2,1-2, breath, casual), son aide m'a été précieuse. Toute ma gratitude!
Merci aussi à Charlesse et Fabrice (ispisse de Ouf) pour leur patience ainsi qu'à Christian pour son soutien (Fitta saft). Enfin, mille et un merci à mes parents pour l'accueil réservé à la fine équipe!

21 août 2007

Araignée du soir espoir

Message de Tony :)

Faut pas laisser le boss trop déprimer sur son blog, y va filer le bourdon à tous ses lecteurs !!!! Alors si la France est trop blème côté météo, pourquoi pas jeter un coup d'oeil dans la "Sonnestube" des suisses, c'est à dire le tessin. C'est jolie tout plein et je pense que les possibiltées sont nombreuses (cf.preuve ci-jointe). Côté météo ça reste un coup de poker mais le passage du tunnel du Gothard peut parfois réserver de très bonnes surprises, j'en ai moi-même fait l'expérience: départ fin mars sous la neige et grimpe l'après-midi en T-shirt !!!

Positive attitude makes thinks go better !!!

Ciaooo

Tony

PS: Pour le petit pb. de taille du boss, je ne vois qu'une solution: fréquenter le El Machete plus assidûment pour gagner en volume !

20 août 2007

Highline à l'eau, le retour ?

La semaine dernière dans l'élan d'un nouvel appel des journalistes TV et après avoir regardé la météo (sur 10 jours), je décide d'organiser une nouvelle fois une expédition highline. Ce matin, deux jours avant le D-day, je vérifie la météo: ARRRRGGGGGGGGGGGGGG!!!!!!!!!!!!!". J'ai envie de me faire un Hara-kiri (ou Sepuku pour les puristes). Le temps vire à l'orage continu. Au moment où j'écris ces lignes, je ne sais pas encore quoi décider. Jon vient de Manchester (j'ai déjà réservé son billet et il vient d'arriver en zone d'embarquement), Christian vient d'Oslo (situation identique à Jon) et Fabien va quitter La Plagne pour nous rejoindre à Annecy. Charlesse vient de faire son sac et recherche actuellement s'il serait possible que nous empruntions un perforateur afin d'équiper au débotté un highline...D'ici peu nous serons 5 gars dégoutés de la météo.

Photo : 4° c'est pas épais, nous n'attendons plus que la neige !

18 août 2007

Achat de Kit Slackline

Si tu es arrivé ici, c'est que tu recherchais peut-être un Kit de Slackline à acheter, mais les hasards de l'indexation par Google font que tu es tombé ici.

Alors pour acheter un kit de Slackline, une sangle ou savoir comment installer un slackline et quel est le matériel adéquat clique sur la photo qui suit :

-------------------------
Le billet original !






J'ai bien maigri et la veste Arcteryx ALPHA SV ramenée, il y a quelques jours, à ma demande par un pote durant un voyage au Canada est trop grande! Elle est donc neuve - je l'ai essayée une fois chez moi - et je souhaite m'en séparer (prix d'achat 449,00€TTC - prix de vente: 300,00€TTC)

Taille: XL
Modele: ALPHA SV Gore-tex XCR
Coloris: Rouge et Bleu marine.

Description -selon le site "sport2nature": 'Alpha SV est la veste la plus technique d'une marque qui elle même est au sommet de la technologie en matière de vêtements de protection. Nous sommes donc ici en présence de ce qui est une sorte de référence des vestes en Gore-Tex 3 couches XCR. Alors bien sur, la protection face aux intempéries est totale, les matériaux sont d'une souplesse et d'une résistance à toute épreuve et les zips sont étanches et robustes.

Mais c'est surtout dans sa conception que l'Alpha SV jacket fait la différence. La suppression d'un maximum de coutures au profit d'un montage laminé collé permet de diminuer le poids de la veste et d'optimiser une coupe très près du corps mais qui suit parfaitement les mouvements. Toute la différence se fera ainsi sur le terrain. Quelque soit l'activité, que ce soit en alpinisme, en cascade glace ou en ski extrême, vous ne serez jamais gêné dans votre progression et garderez ainsi toute l'aisance nécessaire.

Au niveau de ses caractéristiques, l'Alpha SV jacket est mi-longue et protège bien le bas du dos sans empêcher l'accès au baudrier. Elle est largement renforcée sur les épaules et les bras jusqu'aux poignets qui se terminent par un serrage Velcro étroit ne gênant pas sous les gants. Deux poches soufflet à grand volume situées sur la poitrine permettent d'y glisser une paire de gants, mais restent parfaitement plates lorsqu'elles ne sont pas utilisées. La capuche articulée est bien sur réglable en volume et accepte un casque

Si cette veste vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter,
ps : la veste est vendue

13 août 2007

Avis

Si toi aussi tu slackes en Nouvelle Calédonie, au Kirghizstan, envoie nous tes photos et ton récit. Si tu slackes à Forbach ou Ris Orangis soit aussi le bienvenu.

C.

Slackline en Nouvelle-Calédonie




La Nouvelle-Calédonie dans l’inconscient collectif, c’est Jean-Marie Tjibaou, Rocard, les Accords de Matignon, rien de bien exotique en fait. Toujours la folie des hommes. L’histoire avant les lieux. On pense aussi aux sportifs célèbres qui natifs de ce pays austral s’illustrent en métropole comme Karembeu ou le cycliste sur piste Laurent Gané. C’est encore l’île aux pins, lagons, poissons divers et variés.

Et bien eux aussi ont le droit de faire du Slackline, alors nous en avons envoyé un là bas. Après maintes péripéties dues au fait que la Nouvelle Calédonie, c'est la France sans être réellement la France, le Kit est finalement parvenu à destination. Non sans être bloqué un temps à la douane. J'avais en effet omis de joindre la facture dudit Kit (cadeau).

Prodédures douanières réglées, ils ont enfin pu installer le Slack dans un endroit que l'on pourrait qualifier d'idyllique. Je vous laisse visionner ces quelques photos en vous rappelant que c'est l'hiver là-bas, un hiver que nous aimerions bien échangés contre notre été.

Pour un point de vue original sur la Nouvelle Calédonie : http://sous-les-cocotiers.blogspot.com









C.

Trek au Kirghizstan


Greg, féru d’escalade et d’alpinisme, est parti avec quelques amis dans l’idée de faire non le pic Lénine, car c’est un peu rude sans une préparation poussée mais un sommet moins haut mais non moins respectable : le Mont Djigit non loin du Mont Karakol (5200m).

Lisant son blog (blog.theclimber.be) car il fait aussi du Slackline, nous nous sommes dit que nous pourrions lui envoyer un Kit de Slackine pour qu’il puisse slacker là bas et ainsi qu’il pourrait initier ses compagnons d’aventures ainsi que quelques locaux.

Revenu, il m’a envoyé ces quelques photos que nous vous faisons partagés. L’aventure est un succès à ce que nous avons pu lire. L’anecdote la plus piquante est sans doute celle du porridge à la vodka que je vous invite à lire ainsi que son récit d’expédition (agrémenté de photo) sur son blog.

Le pays

Le Kirghizstan ou Kirghizie est un pays d'Asie centrale. Ancienne république de l'URSS, le Kirghizstan est indépendant depuis l’effondrement du bloc soviétique en 1991.

Le pays extrêmement montagneux est encadré par la Chine à l'Est et au Sud-Est, le Kazakhstan au Nord, l'Ouzbékistan à l'Ouest et le Tadjikistan au sud-Ouest. D'une superficie de 198 500 km², le pays est totalement enclavé. Ses habitants sont principalement des Kirghizes, un groupe ethnique ayant des racines communes avec les Tucs. Nombreuses minorités dont étonnement des Allemands et des Coréens.

A l'est, la chaîne du Tien Shan marque la frontière avec la Chine et culmine à 7 439 au Pic Pobedy (Victoire en russe), qui est d'ailleurs le point culminant du pays. À l'Ouest, les chaînes du Fergana (au Nord) et du Pamir Alay (au Sud) prennent en tenaille la fertile vallée du Fergana, oasis de l’Asie centrale. La chaîne du Pamir Alay culmine au Pic Lénine à 7 134 m.

La suite en photos :




C.

10 août 2007

Avec des pieds comme ceux là, le slackline c'est tranquille


Sans commentaire.

Highline à l'eau


Le trip highline organisé la semaine dernière s'est transformé en aventure sous-marine. Nous avons été trempé jusqu'à l'os par une succession de pluies diluviennes et j'ai, depuis, le moral au fond du bassin. En voici sa maieutique. Lundi dernier j'apprends que des journalistes seraient trés intéréssés pour un reportage sur le slackline sous toutes ses formes (lowline, trickline et highline)! Joie, sourire et organisation. J'appel de suite Jon pour lui demander de venir me rejoindre en Haute-Savoie depuis Manchester afin de me prêter main forte dans l'installation d'une highline des plus jolies. Il accepte et je lui réserve donc son billet d'avion. Parallélément, je reçois un mail de Fabrice - qui souhaite participer à notre concours et aimerait faire des reportages photos sur le slackline - ni une, ni deux je lui propose de se joindre à notre petite expédition. Je contacte les journalistes et confirme qu'ils pourront faire un reportage incluant toutes les formes de slackline dans moins de 5 jours. Mes pieds ne touchent plus le sol, le slackline va sortir de sa confidentialité et je vais en plus me claquer un beau highline!
Il ne reste plus qu'à s'assurer que Charles pourra faire tourner la boutique durant mon absence...
Ca tombe bien puisqu'il pourra être de retour de son périple autour du Danube le jour de mon départ. Que la vie est belle, que l'organisation est limpide!

Je vérifie les prévisions météos: celles-ci s'annoncent pas terrible. Il doit faire gris avec des éclaircies. Ceci dit ma pensée optimiste me souffle que les prévisions sur 6 jours sont toujours hasardeuses...ou pas...Chaque jours les prévisions s'assombrissent. Je quitte Strasbourg coeur vaillant. J'accueille Jon à l'aéroport de Genève et apprends que ses bagages ont été égarés par la compagnie aérienne. C'est déjà un premier coup du sort puisque ses valises renferment du matériel nécessaires à l'installation du highline.
Nous arrivons chez mes parents et rencontrons Fabrice. Trés sympa, on est fait pour s'entendre. Un journée, avec de belles éclaircies, passe dans l'attente des bagages perdus. Le lendemain matin nous partons les récupérer à Genève puis nous rendons directement sur site pour l'installation. Le temps est gris mais les éclaircies sont absentes. Pas grave, du moment qu'il ne pleut pas! J'appel les journalistes et nous échangeons nos pensées sur la météo. Leur envie de reportage décroit avec la couleur du ciel...Zut, bordel et merde!!! Nous continuerons le trip sans eux et sans le soleil. Quelques gouttes tombent...Zut, bordel et merde!!!Nous continuerons le trip, sans eux, sans le soleil et dans l'humidité. Les gouttes s'intensifient...Zut, bordel et merde !!!Nous continuerons le trip sans eux, sans le soleil et sous une pluie intermittente.Les gouttes redoublent et deviennent déluge...Putain de bordel de merde! Nous ne pouvons continuer sans masque ni tuba et finirons l'installation d'un goujon en apnée.
Amertume, humidité et déception.

2 août 2007

Et le désir s'accroit quand l'effet se recule...


Cet alexandrin de Corneille (dans Polyeucte) correspond bien à mon envie de Highline.Cela fait plus d'un trimestre que je ne me suis pas retrouvé en haut d'une falaise plein gaz et l'envie devient omniprésente. Les immeubles, les usines m'apparaissent comme des terres de jeux.
Le WE dernier je suis allé installer une petite highline (10 m de haut) entre deux grues d'une gravière allemande. Rien que le fait de l'installer - histoire de revoir les manipulations - m'a comblé de joie. La traversée, elle-même, fut presque trop facile. Il me manquait le vertige.
Si tout se passe bien, je pars dans les Alpes d'ici à deux semaines afin satisfaire cette démangeaison.

Hier, j'ai reçu le mail trés sympa de Thomas. Il a découvert le slackline par hasard et m'explique comment:
"Bonjour Damien.
Par un mauvais jour d'été (en ce moment cela ne manque pas), au travail sans travail (en gros : je me fais chier) je glandouillais peinard sur mes sites favoris dont le forum camptocamp. C'est alors que je tombe sur un post intitulé "slackline genève".

Pourquoi j'ai cliqué dessus ? Aucune idée, Genève c'est très loin de chez moi et j'y ai jamais mis les pieds, et slackline ne voulait encore rien dire pour moi. Mais toujours est-il que j'ai cliqué (j'avais vraiment rien a faire d'autre au boulot) et j'y ai trouvé des explication sur la slackline. Ca a l'air marrant alors hop google : slackline.

Je tombe en premier sur ton site (et le blog), videos sympas, pas mal d'explications, sa donne envie d'essayer. De retour sur le forum c2c je demande sans succés si il y a des adeptes autour de Toulouse. Pas de reponse. Snif.

Parti à la plage avec des potes pas grimpeurs pour un sou, je prends dans mon sac des moustifs et des vieilles sangles de parachutes recupérées par mon pére pdt son service militaire (c'est dire si elles sont vieilles). je mate une derniere fois les vids pour voir comment installer les sangles et c'est partis.
Sur place, tout fier, je demande à mes potes : "hey, on fait du slackline ?". j'ai eu pour seule réponse à peu près ça : O_o !! Ni une, ni deux je monte comme je peux mon bordel et je teste. C'est dur, plus dur que ça en à l'air. Pas le temps de décoller le 2eme pieds du sol que le premier commence deja à surfer comme ouf. On se soutient les uns les autres mais pas moyen d'aligner un pas en entier.

Déçus mais pas vaincus, je retesterais plus tard, de toute façons si j'y arrive pas c'est forcement parce que j'ai pas le bon matos :D alors il m'en faut une vraie. Commande passée le lendemain même.

Maintenant il me reste plus qu'à recevoir ma slack et à m'entrainer.
voila pour la (pas si petite que ça) histoire. (oui, je me fais encore chier au boulot! "