3 juil. 2007

Deuxième rencontre internationale de Slackline (organisée par Heinz Zak)

Première partie

Samedi matin, 07h00, départ de la gare de Kehl par un temps que l’on ne peut pas qualifier d’estival : pluie, nuages noirs. Décors suggérant l’évasion, le rêve. Ambiance plus qu’agréable.

Je prie pour une amélioration de la météo parce que le Tyrol c’est sympa mais moins sous la pluie, surtout quand l’unique moyen de couchage disponible est la tente.
Stuttgart, Ulm, Augsburg, Munchen Pasing, le temps s’améliore
Train pour le Oberbayern direction Garmisch Partenkirchen, la célèbre station de ski, vue sur le Zugspitze dans les nuages (plus haut sommet allemand culminant à près de 3000m)

Mittenwald, du soleil, attente du train pour Scharnitz, petite ville autrichienne recelant bien des charmes : escalade, raft, kayak sur l’Isar, et de nombreuses randonnées dans le parc naturel du Karwendel.

Scharnitz, 15h00, Arrivée, temps orageux. Foule nombreuse. Les festivités commençaient à 13h00, les horaires sont respectés. Je monte rapidement la tente, prend la caméra, un appareil photo. Enregistrement auprès de l’organisation.



On part à la recherche des quelques amis que l’on sait présent : Christian de Slakkline.no accompagné de son collègue et néanmoins ami Hans Peter. Ils sont déjà en train de tester les nombreuses lignes installées.
2-3 lignes pour faire du longline,
7-8 lignes de Trickline pour les figures.


Le niveau en Longline est impressionnant, nombreux sont ceux qui réussissent à traverser les lignes. Il faut cependant noter qu’elles sont plus tendues que les nôtres. Enfin, c’est anecdotique. Trickline, sympa, mais pas de trucs exceptionnels, j’ai loupé le front (ou back) flip de Damien Cooksey (de Slackline.com).



Jusqu’à la fin de l’après midi, tout le monde va s’essayer au longline dans une ambiance décontractée, limite tendance Biergarten. J’ai la chance de recroiser Gabriel, un munichois que l’on avait croisé avec Damien à l’Ispo d’hiver de Munich. Pas grand le milieu de Slackline.

Début de soirée, petit speech technique de Heinz Zak et de Damian Cooksey. Les gens écoutent religieusement. C’est beau. Pédagogiques, un brin charismatiques, des figures du Slackline.
La nuit tombe, quelques furieux défient encore la ligne. Pour ma part, j’entame un autre genre de défi.

Aucun commentaire: