26 janv. 2006

L'interprétation de la presse

Oups là... J'ai eu deux entretiens avec des journalistes. L'un du quotidien gratuit "20minutes" et l'autre du journal régional de FR3.
J'ai lu l'article du quotidien et suis dans l'attente de visionner le clip du journal. Au regard de la presse, le slack semble être une activité réservée aux initiés en mal de méditation...Autant vous dire que mes explications ont été librement interprétées. Je suis dorénavant certain que les interviews demandent un savoir-dire!

Maintenant, j'ai un peu d'angoisse à l'idée du clip TV qui passera lundi prochain à 12h50 sur FR3.
Le plus charmant dans ce "déchainement médiatique" est que suite à l'article du 20minutes un autre journaliste de FR3 m'a demandé pour un entretien...A priori et si le temps s'adoucit un peu (les températures sibérienne du moment n'aidant pas à slacker) je devrais passer sur FR3 dans deux journaux.

Le moral qui était en berne suite aux ventes inexistantes du mois de Janvier a été favorablement remonté par mes petits communiqués de presse. D'ailleurs, le niveau rouge des ventes, les problèmes de mise en place du RMI, les problèmes de régularisation de l'APL bref la précarité actuelle m'a emmenée à franchir les portes des agences d'Intérims.

Ne souhaitant pas toucher à ma trésorerie pour me rémunérer, j'ai décidé de trouver un mi-temps. C'est fait, je suis téléopérateur chez groupama (17f-20h tous les jours). Le boulot n'est pas trop mal et il m'entraine pour la "vaste" campagne de phoning que je vais bientôt mettre en place....Allo, bonjour...connaissez vous le slack? Non, c'est normal...

A plus.

1 commentaire:

Véro a dit…

Le Slack? c'est quoi (désolé j'ai pas regarder FR3 lundi dernier...) C'est clair que quand tu parle à la presse ils interprettent tout un peu comme ils veulent.
Lorsqu'il y a eue la remise en libértée d'un autour (sorte de grand epervier) suite à une bléssure qu'elle (c'était une femelle) avait eue à l'aile, dans le dauphiné (bon d'accord c'est le dauphiné... mais c'est pas une excuse) ils parlaient de Vautour (ce n'est pas la Haute savoie leur habitat de prédilection). Et ça, ça s'appelle le correcteur d'orthographe automatique...
Et peut etre un manque de rigueure...